Législatives françaises

13 juin 2012 10:50; Act: 13.06.2012 20:55 Print

Hollande confronté au «Trierweilergate»

Pris entre son ex-concubine et sa compagne, François Hollande est embarrassé par la «faute» de Valérie Trierweiler, qui a ouvertement apporté son soutien à Olivier Falorni.

storybild

Valérie Trierweiler a déclenché une tempête médiatique en apportant son soutien à l'opposant de Ségolène Royal. (Photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

En postant un tweet en forme de coup de poignard à Ségolène Royal, ex-compagne du président François Hollande, la première dame de France, Valérie Trierweiler, a signé par la même occasion la première tempête politique jamais déclenchée par Twitter en France.

«@valtrier: courage à Olivier Falorni qui n'a pas démérité, qui se bat aux côtés des Rochelais depuis tant d'années dans un engagement désintéressé»: ces 137 caractères de soutien au candidat socialiste dissident opposé à Mme Royal, pied de nez à la consigne du Parti socialiste de M. Hollande pour les législatives, ont provoqué la stupéfaction sur le réseau social. Encore plus grande après sa confirmation à l'AFP.

Stupéfaction de François Hollande

Selon Europe 1, ce serait un de ses proches collaborateurs qui aurait averti le président de ce message. Plusieurs témoins affirment que François Hollande serait entré dans une colère noire, stupéfait que la rivalité entre les deux femmes s'étale sur internet. Pour «Le Parisien», Hollande aurait déclaré: «Elle a dépassé les bornes.»

L'Elysée a donc pris les choses en main sous la direction du premier ministre, Jean-Marc Ayrault. Europe1 affirme que la version officielle est que ce tweet représente l'avis personnel de Valérie Trierweiler et que François Hollande continue d’apporter son soutien aux candidats du PS.

«Idiot» de parler de jalousie

Dans un entretien sur RTL, la première dame a tenté de s'expliquer. Elle affirme qu'il n'y a «pas d'interférence entre vie publique et vie privée» et se justifie en expliquant qu'elle a trouvé «injuste le déferlement contre Olivier Falorni, qui est l'un des plus anciens et solides soutiens de François Hollande».

Mme Trierweiler se défend toutefois d'avoir attaqué directement Ségolène Royal. «Parler de jalousie est idiot», a-t-elle déclaré au journaliste de RTL.

Garder sa «réserve»

Le sénateur-maire de Dijon, François Rebsamen, a invité mercredi la compagne de François Hollande à la réserve.

«C'est un message personnel qui répond a des considérations personnelles alors même qu'il faut, je crois, qu'elle prenne la réserve qui doit être la sienne en tant que compagne du président de la République», a affirmé François Rebsamen sur France Info. Ce proche du chef de l'Etat avait codirigé la campagne présidentielle de Ségolène Royal en 2007.

«Savoir garder ses passions»

Claude Bartolone, député du PS de Seine-Saint-Denis (Paris), a estimé quant à lui que ce tweet était «une faute» à cinq jours du deuxième tour des législatives.

«Il y a près de 500 candidats de gauche qui sont à ce deuxième tour, c'est pas simplement en Charente-Maritime que se décide la majorité pour soutenir le changement de cap (...) tout ce qui nous fait sortir de la trace de la campagne électorale, c'est bon pour l'abstention et c'est bon pour l'opposition», a-t-il dit.

«Si nous n'étions pas en campagne électorale, qu'il puisse y avoir une nouvelle fois la démonstration que la politique est faite par des femmes et des hommes de chair et de sang, avec leurs haines, leurs amours et leurs passions, cela ne me dérangerait pas. Mais actuellement, c'est d'une chose beaucoup plus importante qu'il est question», a indiqué Claude Bartolone.

«On devrait être en train de discuter des attouchements qui existent entre la droite et l'extrême droite (...) il y a des moments où il faut savoir garder ses passions.»

Un problème de statut

Sur BFMTV, l'ancienne ministre de l'Ecologie Nathalie Kosciusko-Morizet a estimé que, «au-delà du mélange des questions personnelles et des questions politiques, de l'affect et de la politique», cette affaire posait le problème du statut de Valérie Trierweiler.

«On ne sait pas si Valérie Trierweiler s'exprime comme compagne du président de la République, comme militante socialiste, ou comme journaliste engagée», a-t-elle dit.

«Si demain on a la même confusion pour un sujet majeur pour la France, pour l'image de la France dans le monde, il se passe quoi? Je suis pour la plus grande réserve sur ce qui concerne les questions familiales et les conjoints.»

(aub/ats/afp)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • John-Richard le 13.06.2012 19:33 Report dénoncer ce commentaire

    Le problème de la France et du Sud

    Marine Lepen est entièrement responsable de ce qui va arrivé en France pendant le mendat de M. Hollande. Vive la Suisse et l'Allemagne. Chez nous les travaillent 42 heures par semaine et jusqu'à 64 ans pour les femmes et 65 ans pous les hommes. Les politiciens français n'ont pas encore compris que le travail est la solution. Plus tu travailles et plus il y a de travail. Moi je travaille 450 heures par mois et pendant 11 mois. A bon entendeur salut.

  • Pangloss le 13.06.2012 12:08 Report dénoncer ce commentaire

    La première gourde de France

    Avec ce coup là, le niveau descend encore d'un étage ! Pas étonnant avec des socialos...

  • Alina Rey le 13.06.2012 12:46 Report dénoncer ce commentaire

    Tant de polémique pour rien

    Madame Trierweiler n'a qu'exprimé son soutien à Monsieur Falorni, elle ne met pas en discussion la décision du parti, il n'y a là aucune ambiguïté. De plus, Mme Trierweiler est majeure et vaccinée, c'est fini les couples ou les deux pensent et agissent toujours de la même façon! Je ne vois là que des pretextes de la part de ceux qui veulent interpréter pour semer la zizanie!

Les derniers commentaires

  • Agnès Gas le 14.06.2012 00:04 Report dénoncer ce commentaire

    Quand c'est fini, ça recommence

    Pas voté pour les socialistes et pas particulièrement réjouie de l'arrivée de M. Hollande au pouvoir sauf pour une chose. Préfère la rhétorique de Normale Sup et la culture des énarques à la gouaille, la vulgarité ou l'arrogance des affairistes arrivistes qui les ont précédé. Hélas, le repos pour les yeux et les oreilles aura été de fort courte durée. Il y a quelque chose de pourri dans la république de France aurait presque pu dire l'autre, et.... dans la Presse qui s'en repaît et nous ennuie mortellement.

    • Gilles Depierre le 14.06.2012 19:21 Report dénoncer ce commentaire

      Pouvoir pouvoir

      Une femme qui recherche autant le pouvoir.... Je pense que c'est dangereux pour les français. Pauvre femme.. elle rate la présidentiel, la tête du PS et et et la place de First Lady...

  • John-Richard le 13.06.2012 19:33 Report dénoncer ce commentaire

    Le problème de la France et du Sud

    Marine Lepen est entièrement responsable de ce qui va arrivé en France pendant le mendat de M. Hollande. Vive la Suisse et l'Allemagne. Chez nous les travaillent 42 heures par semaine et jusqu'à 64 ans pour les femmes et 65 ans pous les hommes. Les politiciens français n'ont pas encore compris que le travail est la solution. Plus tu travailles et plus il y a de travail. Moi je travaille 450 heures par mois et pendant 11 mois. A bon entendeur salut.

  • Steve Spurley le 13.06.2012 18:12 Report dénoncer ce commentaire

    Belle image de la France !

    Mesdames et Messieurs, le spectacle a commencé !

  • Chris le 13.06.2012 13:24 Report dénoncer ce commentaire

    Les ambitions....

    Bon tans que la politique ne fait pas plus de mal! Et n'oublions pas que M. Hollande est le président des Français mais qu'il a été élu par un peut plus de la moitié des Français! En tout cas cette affaire de parachutage montre a quelle point certain politiques sont engagés pour le bien de la France, a moins que ce ne soit pas ambition personnelle tien tien....

    • Suisse John-Richard Zürich 56 ans le 13.06.2012 19:42 Report dénoncer ce commentaire

      Retraite à 60 ans.......

      de toute façon la France est ingouvernable. Sarkosy a compris que les caisses étaient vides et a réformé que ce qui était possible, les retraites. Que fait Hollande??? c'est un âne.

  • Super le 13.06.2012 13:11 Report dénoncer ce commentaire

    Sarkosy ou Hollande

    Il paraît évident que nos amis Français ont "changé un borgne contre un aveugle". Courage, plus quatre ans et onze mois à tenir!

    • De Suisse J.R. Zürich le 13.06.2012 19:47 Report dénoncer ce commentaire

      Le plus important le TRAVAIL TRAVAIL

      Non monsieur Sarkosy avait des idées mais l'Euro lui a bouffé toute son énergie. Si il n'a pas été réélu c'est entièrement la faute à Marine Le Pen et elle en paiera le prix car la France sera inondée par le Sud (Afrique). Qui rigole l'Allemagne. La France a programmé son nauffrage car les caisses sont vide. Un seul remède 35ans aus oubliettes. Travail Travail Travail car le Travais engendre le travail et le salaire.