Tuerie de Liège

20 décembre 2011 13:39; Act: 20.12.2011 14:16 Print

Hommage aux victimes liégeoises

Des milliers d'anonymes et les plus hautes autorités belges ont rendu mardi un hommage silencieux aux victimes de la fusillade de la place Saint-Lambert à Liège

Sur ce sujet
Une faute?

Représentant la famille royale, le prince héritier Philippe et son épouse, la princesse Mathilde, ont déposé une gerbe de fleurs blanches à proximité de l'un des trois abribus où Nordine Amrani, un Liégeois de 33 ans au lourd passé judiciaire, a lancé des grenades et tiré à l'arme automatique sur la foule mardi 13 décembre à 12H30, ont constaté des journalistes de l'AFP.

Selon un dernier bilan, la fusillade, qui a provoqué un vent de panique sans précédent dans le centre de Liège, a fait cinq morts, en plus du tueur qui s'est suicidé, et plus de 120 blessés. Un jeune homme ayant reçu une balle dans la tête était toujours considéré comme dans un état grave mardi.

deux à trois mille personnes réunies

Le couple princier, qui s'est recueilli quelques instants devant une palissade recouverte de fleurs, de dessins et de peluches, a été suivi par le Premier ministre, Elio Di Rupo, les présidents de la Chambre et du Sénat, de nombreux ministres, des élus de la ville et de la province de Liège, l'ambassadeur des Etats-Unis, des représentants de cultes et des délégations des écoles où étaient scolarisées certaines des jeunes victimes.

Devant deux à trois mille personnes réunies en silence et en présence des familles de victimes visiblement très émues, dont certaines portaient la photo de leur proche disparu, un trompettiste de l'orchestre philharmonique de Liège a ensuite interprété «Danny Boy», un hymne funéraire d'origine irlandaise.

Aucun discours

Comme l'avaient décidé les autorités locales, aucun discours n'a été prononcé. La foule n'a brisé le silence que pour applaudir l'arrivée des représentants des services de secours sur la place Saint-Lambert. Les responsables officiels ont ensuite réconforté les familles, alors que de nombreux Liégeois faisaient part de leur émotion toujours vive sur les télévisions belges, qui retransmettaient la cérémonie en direct.

(afp)