Zimbabwe

24 décembre 2008 11:28; Act: 24.12.2008 11:31 Print

Il faut menacer Mugabe et le chasser par la force

l'ancien archevêque du Cap, Mgr Desmond Tutu, a déclaré mercredi que la communauté internationale devait user de la menace de la force pour chasser le leader zimbabwéen Robert Mugabe.

Une faute?

Interrogé sur la BBC, l'ancien prix Nobel de la paix a émis l'espoir que l'Union africaine finira par adresser un ultimatum, menaçant Mugabe d'intervenir s'il s'obstine à s'accrocher au pouvoir.

Tutu a souligné qu'il avait honte du fait que l'Afrique du Sud ait jusqu'à présent bloqué toutes les tentatives pour chasser Mugabe. Le président sud-africain Thabo Mbeki a servi de médiateur dans l'accord de partage du pouvoir entre Mugabe et ses opposants, mais cet accord continue d'achopper sur la répartition des postes ministériels.

En outre, ajoute l'ancien archevêque, l'Afrique du Sud ne fait pas assez pour soulager la souffrance des Zimbabwéens. Au mois d'août, une épidémie de choléra a éclaté au Zimbabwe qui a fait jusqu'à présent plus de 1.100 morts alors que le pays s'enfonce dans le chaos économique et humanitaire.

A la tête du pays depuis l'indépendance en 1980, Mugabe, 84 ans, a refusé de quitter le pouvoir après un scrutin présidentiel contesté en mars dernier.

(ap)