Camp de la mort nazi

27 janvier 2010 15:54; Act: 27.01.2010 15:57 Print

Il y a 65 ans l'Armée rouge libérait les derniers survivants d'Auschwitz

Les sirènes d'Auschwitz-Birkenau ont retenti mercredi, marquant le début des cérémonies du 65e anniversaire de la libération du camp d'extermination devenu symbole du génocide perpétré par l'Allemagne nazie pendant le Seconde guerre mondiale.

Voir le diaporama en grand »

Une faute?

Des survivants du camp nazi d'Auschwitz-Birkenau se recueillent mercredi au côté d'anciens soldats de l'Armée rouge et de personnalités comme le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahu, en souvenir des victimes de ce lieu d'extermination.

Pour la plupart d'entre eux, c'est la dernière occasion de se réunir sur le lieu de leur martyre en hommage à leurs codétenus: 1,1 million d'hommes, de femmes et d'enfants gazés, fusillés, morts de faim, de froid et d'épuisement, dont un million de Juifs de toute l'Europe.

Auschwitz, installé en 1940 en Pologne occupée, a été libéré le 27 janvier 1945 par l'armée soviétique. En 2005, l'ONU a déclaré ce jour Journée internationale du souvenir des victimes de l'Holocauste.

(afp)