Allemagne

25 juin 2019 10:15; Act: 25.06.2019 12:00 Print

Ils achètent toute la bière pour en priver les néonazis

Des villageois ont protesté de manière originale contre un festival d’extrême droite.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Les habitants d’Ostritz ne sont pas du tout fans du Rechtsrock Festival, qui se tenait le week-end dernier dans ce village de Saxe (est). Pour marquer leur opposition à ce rassemblement d’extrême droite, ils ont trouvé un moyen original: ils ont acheté toute la bière disponible au supermarché local afin de priver les néonazis d’un de leurs petits plaisirs, a rapporté «Der Spiegel». Soit plus de 120 caisses au total!

Vendredi, sur ordre de justice, la police avait déjà procédé à la saisie des 4200 litres de mousse apportés par les organisateurs. Toute vente d’alcool avait en effet été interdite sur le site afin de prévenir tout débordement entre les différents groupes.

Expo de chaussures et accueil sur mesure

Mais les protestataires, soutenus par l’abbaye de Marienthal, ne se sont pas arrêtés en si bon chemin: une rue du village a été recouverte de 2262 paires de chaussures, le tout surmonté d’une bannière expliquant qu’elles représentaient chacun des 2262 migrants morts en Méditerranée en 2018. Un contre-festival aux couleurs de la paix, de la diversité et de la tolérance a aussi été organisé pendant le week-end, a relaté huffingtonpost.fr.

Le comité d’action avait soigné son accueil en placardant des affiches publicitaires annonçant la présence de néonazis à Ostritz. Avec, en guise d’illustration, un émoji «caca» dans lequel était planté un drapeau rouge prévenant: «pas bon».

Succès sur les réseaux sociaux

Ces actions ont été relayées et saluées sur les réseaux sociaux et dans les médias. Spiegel.de a salué l’initiative en relevant son côté pacifique, créatif et humoristique.

(aia)