Russie

22 novembre 2019 08:09; Act: 22.11.2019 11:35 Print

Ils avaient évité un crash, Poutine les décore

Vladimir Poutine a remis jeudi la plus haute distinction du pays à deux pilotes de ligne russes qui avaient réussi un spectaculaire atterrissage d'urgence, sauvant la vie des 233 personnes à bord.

storybild

L'incident a fait de Damir Ioussoupov et Georgui Mourzine de véritables stars en Russie. (Photo: Facebook)

Sur ce sujet
Une faute?

«Dans des conditions difficiles, l'équipage a agi avec précision et cohérence», a déclaré le président russe en remettant le titre de «Héros de la Russie» à Damir Ioussoupov et son copilote Georgui Mourzine, à l'occasion d'une cérémonie au Kremlin. «Il a fait preuve de bravoure» et permis de «sauver des dizaines de vies», a-t-il ajouté.

«Je ressens une grande fierté et de l'inspiration pour continuer de servir à ma Patrie», a confié M. Ioussoupov, lors de la cérémonie. Pour sa part, M. Mourzine a promis de «perfectionner ses acquis professionnels et assurer la sécurité de vols».

«Miracle du champ de maïs»

Le 15 août dernier, les deux hommes étaient aux commandes d'un Airbus A321 de la compagnie russe Ural Airlines au départ de l'aéroport de Joukovski, dans la banlieue de Moscou, et à destination de la péninsule ukrainienne annexée de Crimée. Quelques secondes après le décollage, leur avion avait percuté un vol de mouettes, entraînant le dysfonctionnement des deux moteurs. Ils avaient dû atterrir en urgence, sans train d'atterrissage, dans un champ situé à un kilomètre de la piste.

L'incident, qui aurait pu être dramatique, s'était soldé par l'hospitalisation d'une seule personne. Surnommé en Russie le «miracle du champ de maïs», il a fait des deux pilotes de véritables stars en Russie, invités à la télévision ou donnant le coup d'envoi de matches de football. Le commandant Ioussoupov a même indiqué récemment à la presse locale qu'il ne donnait plus son nom au début d'un vol, pour éviter une «réaction émotionnelle» ou d'inquiétude chez les passagers.

Une polémique avait éclaté en Russie après l'incident, des experts estimant que l'accident était dû à la multiplication en Russie des décharges illégales d'ordures, autour desquelles prolifèrent des nuées de mouettes.

(nxp/afp)