Venezuela

23 mars 2017 08:44; Act: 23.03.2017 08:46 Print

Ils tuaient des flamants roses pour les manger

Deux hommes qui braconnaient des espèces protégées pour se nourrir ont été condamnés par la justice.

storybild

(Photo: AFP/Archives/Photo d'illustration)

Une faute?

Des frères, qui chassaient des flamants roses pour les manger, ont été arrêtés au Venezuela, ont annoncé mercredi les autorités du pays, frappé par une grave crise économique. Cette espèce est protégée dans le pays.

Les deux hommes ont été interceptés le 13 mars à un barrage militaire dans l'Etat de Falcon (nord) avec un de ces grands oiseaux, blessé dans leur véhicule.

Après avoir reconnu pratiquer le braconnage, les deux hommes ont été condamnés à 80 heures de travail d'intérêt général dans un refuge animalier, a annoncé le ministère public. Les braconniers ont également dû payer les frais vétérinaires pour soigner l'animal, qui a ensuite été relâché.

Pénurie sur 68% des produits de base

Fin 2016, la chasse illégale de flamants roses pour la consommation alimentaire dans une lagune de l'Etat de Zulia (nord) avait déjà été dénoncée sur les réseaux sociaux.

Le Venezuela, plongé dans une profonde crise économique, traverse une pénurie frappant 68% des produits de base et une inflation incontrôlable (1660% à la fin 2017, selon le FMI).

9,6 millions de Vénézuéliens, presque un tiers de la population, ne mangent qu'un ou deux repas par jour. La pauvreté touchait 81,8% des foyers en 2016, près de neuf points de plus qu'en 2015, selon l'enquête sur les conditions de vie réalisée par un groupe d'universités. Et 51,51% sont considérés en situation de pauvreté extrême.

L'étude montre que 93,3% des familles n'ont pas assez pour acheter toute la nourriture qu'il leur faut. Résultat: sept personnes sur dix ont perdu en moyenne 8,7 kilogrammes l'an dernier.

(nxp/ats)