Allemagne

03 juillet 2014 06:14; Act: 03.07.2014 06:37 Print

Initiative UDC: le Bade-Wurtemberg met en garde

Le ministre-président du Land allemand du Bade-Wurtemberg Winfried Kretschmann a mis en garde mercredi contre les conséquences de l'initiative anti-immigration de l'UDC.

storybild

Winfried Kretschmann considère que la Suisse pourrait servir de modèle à l'Union européenne. (Photo: Keystone/Walter Bieri)

Sur ce sujet
Une faute?

«Je ne veux pas être un prophète de mauvais augure, mais je peux difficilement imaginer que la décision soit positive à long terme pour la Suisse», a déclaré le ministre-président du Land allemand du Bade-Wurtemberg Winfried Kretschmann, en parlant de l'initiative anti-immigration de l'UDC.

S'adressant à des entrepreneurs réunis à Ermatingen (TG), au bord du lac de Constance, M. Kretschmann a cité la science et la recherche comme l'une des conséquences négatives possibles. La Commission européenne a suspendu les négociations sur la participation de la Suisse au programme de recherche «Horizon 2020», après le «oui» des citoyens suisses à l'initiative le 9 février.

Un modèle pour l'UE

Le ministre-président écologiste avance également l'approvisionnement énergétique. Ici aussi, les négociations sur l'accord sur l'électricité entre Berne et Bruxelles sont devenues plus difficiles, relève-t-il.

La Suisse, avec son multilinguisme et son système participatif fort, pourrait être un «modèle» pour l'UE, explique M. Kretschmann. Le pays pourrait être un exemple de démocratie directe, «duquel l'on pourrait beaucoup apprendre».

Le ministre-président du Bade-Wurtemberg effectue actuellement un voyage de trois jours en Suisse et dans la région française d'Alsace. Il doit rencontrer jeudi des représentants du gouvernement de Bâle-Campagne.

(ats)