Rome

11 décembre 2011 13:16; Act: 11.12.2011 13:26 Print

Interpellés pour avoir tagué le Colisée

Deux touristes français ont été interpellés samedi après-midi alors qu'ils étaient en train d'inscrire leur nom sur l'un des piliers du Colisée de Rome, monument-phare de la capitale italienne.

Une faute?

Aux environs de 15H00, les deux jeunes de 25 ans, mêlés à la foule de touristes entourant en permanence l'amphithéâtre romain, se sont arrêtés près d'un pilier pour y inscrire leur nom sur une dizaine de centimètres en utilisant un stylo comme poinçon.

Une patrouille de carabiniers faisant partie du dispositif de sécurité «Noël en sécurité» les a pris sur le fait et interpellés pour «dégradation sur un monument historique».

Selon le communiqué des carabiniers, les deux jeunes touristes, qui n'ont pas été incarcérés, risquent d'être condamnés à rembourser les dommages causés au célèbre monument.

Le Colisée, dont la construction a débuté entre 70 et 72 sous l'empereur Vespasien et qui a été achevé en 80 sous Titus, est le plus grand amphithéâtre jamais construit sous l'Empire romain (188 mètres sur 156, pour une hauteur de 48,50 mètres).

Pouvant accueillir entre 50'000 et 75'000 spectateurs, il fut utilisé pour les combats de gladiateurs et autres spectacles publics. Il a été utilisé pendant près de 500 ans.

Le nombre de visiteurs au Colisée est passé en une dizaine d'années de un à six millions par an, à la suite, entre autres, du succès du film de Ridley Scott «Gladiator» (2000).

(afp)