Israël

27 mars 2011 21:53; Act: 27.03.2011 22:03 Print

Israël déploie son premier «Dôme de fer»

Israël a déployé dimanche la première batterie d'un système d'interception de roquettes unique au monde visant à protéger le sud du pays de projectiles tirés depuis Gaza.

Une faute?

Cet équipement a été stationné à l'extérieur de Beersheva, quelques jours après que cette ville a été la cible de plusieurs roquettes tirées à partir de la bande de Gaza, dans le cadre d'une escalade de la violence entre l'Etat hébreu et des groupes armés palestiniens.

Les dirigeants israéliens ont toutefois tenu à souligner que ce système, présenté comme le premier de ce genre dans le monde, ne pouvait pas assurer une protection totale face aux centaines de roquettes et d'obus de mortier tirés à partir de la bande de Gaza vers le sud d'Israël.

Stade expérimental

«Israël vit sous la menace de missiles (...) je ne veux pas faire croire que Dôme de fer que nous déployons aujourd'hui pour la première fois va nous fournir une réponse globale», a prévenu le Premier ministre Benjamin Netanyahu lors de la réunion hebdomadaire du conseil des ministres.

«Dôme de fer en est encore à un stade expérimental et nous n'avons pas la possibilité de déployer des batteries pour protéger chaque foyer, chaque école maison, base et installation», a-t-il ajouté.

Pour l'instant, l'armée a acquis deux batteries de missiles d'interception, et aucune décision n'a encore été prise concernant le déploiement de la deuxième batterie.

Etre prêts le plus vite possible

Selon une source militaire, elle devrait être déployée prochainement à Ashkelon, au sud de Tel-Aviv.

«Nous tentons d'accélérer les tests opérationnels afin d'être prêts le plus rapidement possible avec la première batterie», a expliqué aux journalistes le commandant de la défense aérienne, le général Doron Gavish.

Ce système de conception israélienne doit permettre d'intercepter des roquettes d'une portée de 4 à 70 km tirées depuis la bande de Gaza.

Plusieurs millions de dollars

Sa mise en place avait jusqu'à présent été retardée, pour mieux former le personnel et parce que le système, qui coûte plusieurs millions de dollars, semblait exagérément cher. Chaque batterie comprend un radar de détection et de pistage, un logiciel de contrôle de tir et trois lanceurs équipés chacun de vingt missiles d'interception.

Le système a été développé par Rafael Advanced Defence Systems, un groupe israélien spécialisé dans l'armement, avec un financement partiel américain.

Après avoir installé cet équipement près de la bande de Gaza, contrôlée par les islamistes du Hamas, l'armée devrait également le déployer à la frontière nord pour tenter de contrer le Hezbollah libanais qui avait tiré 4000 roquettes durant la guerre de l'été 2006.

En mai de l'an dernier, le président américain Barack Obama avait demandé au Congrès de débloquer 205 millions de dollars pour développer «Dôme de fer» en plus des 3 milliards de dollars d'aide militaire annuelle versés par les Etats-Unis à Israël.

«Dôme de fer» doit s'intégrer à un système de défense qui comprend le «Arrow», un missile anti-missile balistique. Un troisième système surnommé «la fronde de David», conçu pour intercepter des missiles à moyenne portée, est actuellement en cours de développement.

(afp)