Grande-Bretagne

23 novembre 2019 14:59; Act: 23.11.2019 16:10 Print

Jeremy Corbyn s'en prend aux multinationales

Le chef du principal parti d'opposition a dénoncé près d'un centre d'Amazon la «culture de la fraude fiscale» des grandes entreprises.

storybild

Jeremy Corbyns'est exprimé aux abords d'un centre Amazon à Sheffield, dans le nord de l'Angleterre. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Jeremy Corbyn, le chef du Labour, principal parti d'opposition au Royaume-Uni, a dénoncé la «culture de la fraude fiscale» de multinationales. Il s'est exprimé samedi, aux abords d'un centre Amazon à Sheffield dans le Yorkshire (nord de l'Angleterre).

«Je suis venu à Amazon aujourd'hui avec un message simple pour les multinationales: si vous vendez des produits dans notre pays, vous devez payer des impôts dans notre pays et ne pas cacher vos profits dans des paradis fiscaux», a déclaré sur Twitter le chef du parti travailliste, qui fait campagne pour les élections du 12 décembre.

Un porte-parole d'Amazon a réfuté les accusations d'évasion fiscale du chef du Labour, les qualifiant de «fausses».

En amont de ce déplacement, le leader travailliste avait déclaré qu'«un gouvernement travailliste s'attaquera à la culture de la fraude fiscale et de la triche salariale de nombreuses entreprises multinationales, qui utilisent leur pouvoir et nos faibles lois pour arnaquer à la fois les contribuables et leurs employés».

Taxation unitaire

Jeremy Corbyn veut introduire une «taxation unitaire», une mesure dont il estime qu'elle rapportera 6,3 milliards de livres (Plus de 8 milliards de francs) en 2023-24. Défendu par des ONG comme Oxfam ou Attac, la taxe globale ou unitaire consiste à taxer le bénéfice global des entreprises multinationales puis à répartir ce bénéfice dans les pays où ces entreprises réalisent leur activité.

Le Labour, mené par un leader très à gauche, s'est engagé en outre à augmenter le salaire minimum à 10 livres de l'heure contre 8,21 livres actuellement et à mettre fin aux contrats précaires ne garantissant pas de minimum horaire.

Soulignant que les lois fiscales «sont conçues pour encourager les investissements», le porte-parole d'Amazon a déclaré que la compagnie «investissait énormément dans la création d'emplois et d'infrastructures à travers le Royaume-Uni - plus de 18 milliards de livres sterling depuis 2010.»

«Cet investissement a participé à une contribution fiscale totale de 793 millions de livres en 2018», a-t-il précisé. Il a aussi réfuté les accusations de bas salaires, assurant que «tous les employés gagnent entre 9,50 livres et 10,50 livres par heure en fonction du lieu». Amazon a annoncé cette année sa volonté de créer 2000 emplois au Royaume-Uni, portant leur effectif total à plus de 29'500 employés.

(nxp/ats)

Les commentaires les plus populaires

  • Zorgl le 23.11.2019 17:39 Report dénoncer ce commentaire

    Parti de traîtres

    Le Labour, c est bien ce parti qui sous le règne de Tony Blair a fait entrer des millions d immigrés Pakistanais et autres dans le but « de changer à tout jamais le visage de la Grande Bretagne et de détruire le conservatisme blanc » selon leurs propres dires?

  • Toto le 23.11.2019 18:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Amazon

    pas d'évasion fiscale ? ... ces multinationales ont étrangement leur siège social en irlande...

  • Crocodeel le 23.11.2019 17:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Montrer l'exemple

    Mais la fraude fiscale est un sport ! Même en Suisse certains édiles ne paient pas leurs impôts. Alors les sociétés font de même, comme les dirigeants. Tout va de pair.

Les derniers commentaires

  • chrisjac le 25.11.2019 18:49 Report dénoncer ce commentaire

    Le juste mot

    Etrange ou pas étrange, il y a des règlementations internationales ou nationales qui permettent l'optimalisation fiscale (vous en faites lorsque vous planifiez les frais d'entretien de votre appartement dont vous êtes propriétaire ou que vous mettez de l'argent sur votre 3ème pilier, etc.). Si il y a des lois qui doivent être changer, alors, il faut les changer mais dans tous les cas, il faut appeler un CHAT, un CHAT, et non pas utiliser des mots qui ne sont pas justes. Cela ne plait pas toujours, mais c'est ainsi.

  • La Fraude Et L Evasion le 25.11.2019 15:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Fiscale

    Vient du fait que les états ponctionnent trop et toujours plus. Il faut toujours plus de sous pour payer l armada qu emploie un état et surtout pour remplir les poches des roitelets élus...C est certain que ce ne sont pas les petits salariés qui vont pouvoir frauder vu que tout est déclaré d office...

  • et ta gueule le 25.11.2019 11:34 Report dénoncer ce commentaire

    dans son miroir

    Votre chef du parti au pouvoir augmentera vos salaires et doublera votre retraite, si vous votez toujours pour lui.

  • giof le 25.11.2019 10:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    les bons copains

    Il n'a pas tout les torts. Amazon et les multinationales ont les copains qu'il faut à Bruxelles. Si l'UE voulait vraiment s'attaquer à la fiscalité de ces entreprises ça ferait longtemps que le problème était déjà résolu. N'est-ce pas Mr. Macron?

  • Baxime Miais le 24.11.2019 12:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mauvaise approche d'un vrai problème

    Parler de fraude fiscale, au lieu de parler d'optimisation fiscale, ça permet de mettre la responsabilité sur le dos des entreprises alors que le problème est au niveau des lois, de la coordination des lois au niveau mondial...et donc des politiciens. Sans forcément approuver le manque d'éthique de certaines entreprises, les politiciens ne feront que du populisme tant qu'ils ne se responsabiliseront pas un peu au lieu de dénoncer un problème qui est de leur ressort.

    • Jean-Kevin le 24.11.2019 14:51 Report dénoncer ce commentaire

      @Baxime

      Et du coup Corbyn fait quoi à votre avis? Il n est pas CEO d Amazon, comme vous l aurez remarqué. Il fait donc ce qu on attend de lui... et il nest pas au pouvoir pour le moment. Difficile de lui donner tort.

    • Baxime Miais le 24.11.2019 15:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Jean-Kevin

      Du coup, Jeremy Corbyn parle de fraude quand il ne s'agit que d'optimisation, s'attaque au milieu privé alors que c'est avant tout un problème législatif et enfin et surtout, il dénonce sans proposer (un peu trop l'apanage des politiciens en général, des populistes de gauche et de droite en particulier. Une fois encore, je ne valide pas l'éthique de certaines sociétés, mais rien n'est illégal sur le papier et cette situation a été permise par des décisions politiques.

    • Patgva le 24.11.2019 22:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Baxime Miais

      Bravo bien dit

    • Narcy Sic le 25.11.2019 00:13 Report dénoncer ce commentaire

      @Baxime Miais

      L'optimisation ou fraude fiscal c'est la même m... vous venez de nous expliquer que la criminalité économique n'est qu'une question de lois. C'est exactement ce que nous vivons en ce moment, des criminels par nature qui essayent contre vents et marées d'accéder au pouvoir, afin de nous borner à leurs guises avec des lois qui nous réduisent en esclaves contre une petite rémunération, qu'on a appris à l'appeler salaire. Le féodalisme y est plus présent que jamais...