Etats-Unis

03 mai 2012 14:29; Act: 03.05.2012 15:40 Print

Jugée pour avoir brûlé sa fille dans un solarium

Une mère de famille américaine est accusée d’avoir emmené sa fille de 5 ans dans un salon de bronzage. L’enfant souffre de graves brûlures.

(Source: Youtube)
Une faute?

Patricia Krentcil, une mère de famille Américaine, est blonde, mais a la peau quasi noire à force d’abuser des UV. Sa fillette, elle est rouquine. Sa pâleur ne plaisait-elle pas à sa maman? C’est ce qui pourrait expliquer que Patricia Krentcil, 44 ans, ait eu l’idée d’emmener son enfant avec elle dans un salon de bronzage.

Cette quadragénaire a comparu mercredi devant un tribunal de Newark, près de New York. Elle est accusée d'avoir mis en danger la santé de sa fillette de 5 ans en lui faisant subir une séance d’UV. L’alerte a été donnée par la maîtresse de l’enfant. Intriguée par les brûlures apparues sur le visage de son élève, l’institutrice a questionné la petite. Qui lui a répondu qu’elle était «allée bronzer avec maman», rapporte le journal britannique «The Sun».

«Non coupable»

Devant les juges, la maman a nié les fait et prétend que les brûlures ont été causées par «une journée passée à jouer au soleil». Elle reconnaît avoir pris l’enfant avec elle dans un salon de bronzage, mais assure que la petite l’a attendue à l’extérieur de la salle d’UV. Ce que confirme le propriétaire des lieux. Qui a tout intérêt à soutenir cette version, sachant qu'aux Etats-Unis, une loi fédérale interdit l'accès aux salons de bronzage à toute personne âgée de moins de 14 ans...

Une nouvelle audience est prévue le 4 juin prochain.

(spi)