Indonésie

01 avril 2019 20:11; Act: 01.04.2019 20:11 Print

L'île de Komodo fermée aux touristes dès 2020

Dès janvier prochain, l'île qui abrite les célèbres dragons sera temporairement interdite au public. Les îles de Rinca et de Padar resteront en revanche ouvertes.

Sur ce sujet
Une faute?

La nouvelle était dans l'air depuis quelque temps, c'est désormais confirmé: les touristes n'auront pas le droit de mettre les pieds sur l'île de Komodo l'année prochaine. «Nous allons fermer temporairement l'île au public en janvier 2020», a annoncé vendredi le porte-parole de l'agence de tourisme des Îles de la Sonde. Situé au large de l'île de Flores, dans la province de Manggarai, le parc national de Komodo comprend aussi les îles de Rinca et de Padar. Celles-ci continueront d'accueillir les touristes désireux de rencontrer les célèbres dragons de Komodo, espèce protégée et endémique de la région.



D'après le journal local «Tempo», les autorités indonésiennes envisageaient depuis plusieurs mois de limiter le nombre de visiteurs sur l'île de Komodo. Un incident survenu en mars dernier aurait cependant accéléré cette prise de décision: un réseau de contrebande présumé a capturé 41 dragons de Komodo, revendus à l'étranger pour 500 millions de rupiah chacun (environ 35'000 francs).

10'000 visiteurs par mois

Durant la fermeture, les autorités vont se lancer dans un programme de conservation visant à augmenter la population de ces énormes lézards tout en protégeant leur habitat, explique CNN. Le parc national de Komodo a gagné en popularité ces dernières années, notamment grâce à de nouveaux vols de ligne et la construction d'hôtels dans la région. À l'heure actuelle, environ 10'000 personnes visitent le site chaque mois.

La décision des autorités indonésiennes s'inscrit dans la lignée d'autres fermetures de sites emblématiques aux touristes. Depuis juin 2018, la plage thaïlandaise où avait été tourné le film «The Beach» avec Leonardo DiCaprio a été fermée au public. Aucune date de réouverture n'a encore été annoncée. Quant à la célèbre île philippine de Boracay, elle a dû être interdite au public pendant six mois pour subir une vaste opération de nettoyage. Le site est de nouveau accessible depuis octobre 2018.

(joc)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Ryan le 01.04.2019 20:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo

    Tant mieux! Et des milliers d'autres sites devraient en faire de même sur cette planète, ou en limiter l'accès avec des prix d'entrée très hauts.

  • Bargello le 01.04.2019 20:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Venise

    Et Venise, on l'interdit quand ? Et les avions et les monstrueux paquebots .... Bravo pour l'île de Comodo

  • Dragon de komodo le 01.04.2019 20:30 Report dénoncer ce commentaire

    God save the planet

    Quel laxisme des autorités, certe je salue cette initiative pour protéger la nature, mais qui est responsable du tourisme de masse sur son territoire?Il est facile de blâmer les touristes, mais personne ne crache sur l argent là bas, croyez moi.

Les derniers commentaires

  • Aladin le 02.04.2019 06:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    M.

    Et pourquoi pas de suite?

  • AOC le 02.04.2019 06:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le tourisme de masse est un fléau

    Très bien. Pas besoin de faire cher pour visiter, juste limiter à un nombre de visiteurs raisonnable et les encadrer pour foutre la paix à ces animaux uniques qui doivent être protégés.

  • jek hill le 02.04.2019 06:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tourisme de masse

    Il y a via sicura à quand via natura ??

  • Ztibneimad le 02.04.2019 02:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    la blague

    Beau geste certes mais un peu tardif non ? Se remplir les poches tant qu'on peut et dès qu'on s'en le vent tourner faire de même telle une girouette...? De mieux en mieux, l'être humain continue à prouver à quel point c'est un "être bon", ou pas.

  • tony le 02.04.2019 01:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    double standard?

    A quand une fermeture de nos stations de skis qui polluent nos montagnes?