Tourisme

27 mars 2011 14:58; Act: 27.03.2011 16:34 Print

L'Angleterre très critiquée dans un guide

Mauvaise nourriture, Anglais accros à la célébrité et à leur canapé devant la télé: le guide touristique Lonely planet décrivant l'Angleterre la critique vivement, mais «honnêtement» selon son auteur.

Une faute?

L’Angleterre: un pays de personnes obsédées par la célébrité, fortement dépendant à la malbouffe et ayant une économie «casse gueule». Le portrait de la perfide Albion peint par le guide de voyage réputé le Lonely Planet est peu flatteur révèle le Daily Mail.

La «bible des voyageurs», publiée ce mois-ci, devrait être acheté par près de 100'000 personnes à travers le monde. Or son auteur, David Else, a décidé de dépeindre un pays loin d’être paradisiaque. Il déplore que la nation qui a donné naissance à Shakespeare, Dickens et aux sœurs Brontë soit devenu obsédé par la célébrité.

Il écrit qu’il «est impossible d'ignorer la tendance récente des autobiographies de célébrités calomnieuses écrit par tout le monde des footballeurs aux perdants de la téléréalité», explique-t-il au Daily Mail.

Nourriture dans le viseur

Le guide revendique que l’Angleterre souffre encore de la mauvaise réputation de sa nourriture et des mornes des habitudes alimentaires de ses habitants. Pour lui, «un patrimoine culinaire de pain blanc en tranches tout préparés, les viandes grasses et les légumes bouillis à mort, le tout arrosé d'un thé avec quatre sucres, reste fermement ancré dans de nombreuses régions du pays».

«Beaucoup d’Anglais aiment s'asseoir sur leur canapé et regarder des émissions TV alimentaires, puis, inspirés, ils se précipitent pour acheter des livres de recettes tirés de ces émissions. Puis, sur le chemin du retour, ils sautent dans un supermarché et achètent une pile de plats déjà cuisinés».

Gouvernement pas épargné

Selon Davide Else, il y aurait plus de «repas préparés consommés dans le Royaume-Uni que dans tout le reste des pays de l'Europe réunis». Il ajoute que «les taux de nutrition sont inférieurs à ce qu'ils étaient lors du rationnement dans les années 50». Puis il enfonce le clou en critiquant le gouvernement, en déclarant que «la plupart des commentateurs s'accordent à dire que le gouvernement a réduit les dépenses et augmenté les impôts plus que ce qu'il avait prévu».

Guide objectif

Même les lieux connus de la capitale en prennent pour leur grade, comme Notting Hill, rendu célèbre par le film romantique avec Hugh Grant et Julia Roberts, est aussi «minable que chic».

Il conclut ses propos en précisant qu’à ses yeux, «le point d'un guide est d'être honnête. Nous ne sommes pas une brochure touristique. Avis partagé par la porte-parole de «Visitez l'Angleterre»: «Lonely Planet donne une vue très colorée du pays. Certaines descriptions sont bonnes et quelques-unes mauvaises. Mais je ne pense pas que ces commentaires critiques dissuaderont quiconque de se rendre dans ce pays».

(cdu)