Immigration en Australie

03 juin 2011 08:43; Act: 03.06.2011 09:05 Print

L'Australie renvoie des immigrés en Malaisie

L'Australie est vivement critiquée pour son projet d'envoi de demandeurs d'asile arrivés illégalement en Malaisie, qui inclut des enfants.

Une faute?

Des militants des droits de l'Homme ont vivement critiqué vendredi le gouvernement australien, qui entend inclure les enfants dans son projet controversé d'envoi en Malaisie de demandeurs d'asile arrivés illégalement en Australie.

Le ministre de l'Immigration Chris Bowen a confirmé que les enfants seraient eux aussi concernés par ce projet.

Accord avec la Malaisie

Canberra a annoncé en mai qu'au terme d'un accord avec la Malaisie, ce pays acceptait de recevoir d'Australie 800 immigrants illégaux, de toute origine, où leur demande d'asile sera soumise à l'ONU.

En échange, l'Australie accueillera sur quatre ans 4.000 personnes, là aussi de toute origine, actuellement enregistrées comme réfugiés en Malaisie.

«Je ne veux pas de mineurs non accompagnés. Je ne veux pas d'enfants qui seraient mis sur des bateaux vers l'Australie car on pense qu'il y a une sorte d'exception pour eux», s'est défendu le ministre jeudi soir sur la chaîne ABC.

L'accord avec la Malaisie, qui reste à finaliser, vise à tarir les ressources des passeurs, selon le gouvernement. Il a d'ores et déjà suscité beaucoup de critiques car la Malaisie n'est pas signataire de la convention sur les réfugiés sur l'ONU.

Risque de mauvaises conditions

Amnesty International affirme que les réfugiés risquaient d'attendre longtemps en Malaisie et de souffrir de conditions de détentions inhumaines, voire de torture.

Des opposants estiment que la décision d'inclure les enfants non accompagnés dans ce projet pourrait constituer une atteinte à leurs droits.

Question des enfants

Selon Ian Rintoul, de la coalition Action pour les réfugiés, la question des enfants souligne encore un peu plus les difficultés causées par l'envoi hors d'Australie des demandeurs d'asile.

L'Australie avait déja mis en place une procédure similaire avec des pays insulaires du Pacifique, des dispositions abrogées en 2007 par les Travaillistes.

Le nombre d'immigrants illégaux arrivés par bateau en 2010 était de 6.879, pour une population australienne de 22,6 millions d'habitants. Pour 2011, le nombre d'immigrants illégaux arrivés par bateau est actuellement de 1.437.

Ces immigrants sont originaires principalement du Sri Lanka, d'Irak, d'Iran et d'Afghanistan et arrivent sur des embarcations de fortune, le plus souvent depuis l'Indonésie.

(afp)