Crise migratoire

03 juillet 2018 08:30; Act: 03.07.2018 09:57 Print

L'Autriche veut protéger ses frontières

Après le compromis migratoire accepté par la chancelière allemande et ses alliés de droite, le gouvernement autrichien emboîte le pas d'Angela Merkel et annonce des restrictions.

storybild

Le chancelier autrichien ultra-conservateur Sebastian Kurz a annoncé que des mesures de protection des frontières au sud du pays allaient être appliquées. (photo d'archive) (Photo: AFP)

Une faute?

Le gouvernement autrichien a indiqué mardi être «prêt à prendre des mesures pour protéger» ses frontières après les restrictions à l'entrée de migrants annoncées par son voisin allemand dans le cadre de l'accord pour résoudre la crise gouvernementale à Berlin.

Si l'accord trouvé lundi soir est validé par le gouvernement allemand, «nous serons obligés de prendre des mesures pour éviter des désavantages pour l'Autriche et sa population», explique le gouvernement autrichien dans un communiqué. Il se dit «prêt à prendre des mesures pour protéger nos frontières sud en particulier», celles avec l'Italie et la Slovénie.

(nxp/ats)