20 juillet 2014 19:23; Act: 20.07.2014 19:35 Print

L'Iran élimine son stock nucléaire sensible

Le matériel nucléaire iranien a été limité, ce qui est conforme à l'accord prévu avec le groupe des Six.

storybild

La responsable des affaires étrangères européenne Catherine Ashton (à gauche) et le ministre iranien des affaires étrangères Mohammad Javad Zarif se sont rencontrés vendredi, à propos du nucléaire iranien. (Photo: Reuters/Leonhard Foeger)

Une faute?

L'Iran a éliminé l'essentiel de son stock de matériel nucléaire sensible, indique le dernier rapport mensuel de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA). Cette mesure est conforme à l'accord intérimaire conclu avec le groupe des Six en novembre 2013.

L'accord intérimaire, entré en vigueur en janvier pour une période de six mois, devait expirer ce dimanche. Mais il sera prolongé avec des ajustements, les Six et l'Iran ayant convenu de poursuivre leurs négociations pendant quatre mois.

L'AIEA effectue des mises à jour mensuelles de ses observations sur le programme nucléaire de Téhéran.

Le 24 novembre dernier, la République islamique a conclu avec les Six un accord transitoire visant à réduire les aspects jugés litigieux de son programme, en échange d'une levée progressive des sanctions imposées dans le cadre des résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU et de l'ouverture de discussions en vue d'un accord définitif.

Démenti par Téhéran

Conformément aux termes de l'accord intérimaire, l'Iran a mis fin à l'aspect le plus controversé de son programme nucléaire: l'enrichissement de l'uranium à 20 % considéré comme proche d'un combustible de qualité militaire.

Téhéran a aussi achevé l'élimination de son stock sensible par conversion ou dilution, selon le document de l'AIEA que Reuters a pu consulter dimanche. Il s'était engagé à accomplir cette tâche avant la date butoir du 20 juillet.

L'Iran dit enrichir l'uranium pour alimenter ses centrales nucléaires ou réacteurs de recherche et dément souhaiter se doter de l'arme atomique.

(ats)