Stratégie commerciale

03 décembre 2017 13:43; Act: 03.12.2017 13:49 Print

L'Iran inaugure un nouveau port sur l'océan Indien

Hassan Rohani a inauguré Chabahar, un port qui a un emplacement stratégique qui relie les côtes africaines et asiatiques à l'Asie centrale.

storybild

Hassan Rohani, à l'inauguration du port de Chabahar. (Photo: Keystone)

Une faute?

Le président iranien Hassan Rohani a inauguré dimanche le nouveau port de Chabahar, dans le Sud-Est de l'Iran, sur la côte de l'océan Indien.

«Le port a un emplacement stratégique» permettant «de relier les côtes africaines et asiatiques à l'Asie centrale» par l'axe routier et ferroviaire nord-sud que l'Iran est en train de renforcer parallèlement à sa frontière orientale avec le Pakistan et l'Afghanistan, a déclaré Hassan Rohani lors de la cérémonie d'inauguration retransmise par la télévision d'Etat.

Selon le chef de la Direction des ports iraniens cité par la télévision, trois premières cargaisons de blé indien à destination de l'Afghanistan ont été déjà déchargées à Chabahar.

Selon les médias iraniens, la construction de ce nouveau port, qui permet l'accostage de navires porte-conteneurs géants (d'un poids à vide compris entre 100'000 et 120'000 tonnes), a coûté un milliard de dollars (980 millions de francs), dont 235 millions financés par l'Inde, qui cherche à avoir un accès aux marchés de l'Iran, de l'Afghanistan et des pays d'Asie centrale, en contournant le Pakistan.

Extension prévue

Le nouveau port a été construit par Khatam al-Anbia, conglomérat dépendant des Gardiens de la révolution, l'armée d'élite du pays. Les travaux, commencés il y a dix ans, se sont accélérés ces dernières années.

Parallèlement, l'Iran poursuit un grand projet de développement routier et ferroviaire le long de l'axe Machhad (Nord-Est) -Zahedan (Sud-Est) - Chabahar, encore largement inachevé. Il est destiné à faciliter les échanges avec l'Afghanistan et l'Asie centrale.

M. Rohani a également souligné la place importante de Chabahar en tant que seul port d'envergure du pays en dehors du Golfe, espace maritime au coeur de vives tensions géopolitiques entre l'Iran, ses voisins et les Etats-Unis, qui y entretiennent une forte présence militaire. Le port de Chabahar est encore appelé à grandir: après la première phase inaugurée dimanche, les autorités prévoient des travaux d'extension pour les quatorze années à venir.

(nxp/ats)