Royaume-Uni

09 avril 2019 11:27; Act: 09.04.2019 11:32 Print

L'UE prête à un report du Brexit sous conditions

Plusieurs ministres européens se sont déclarés prêts à reporter une nouvelle fois la date de la sortie du Royaume-Uni de l'Union, à condition que Londres y mette du sien.

Sur ce sujet
Une faute?

Les Européens sont prêts à accorder au Royaume-Uni un report du Brexit au-delà du 12 avril, mais avec des conditions strictes, ont déclaré mardi des ministres des pays de l'UE réunis à Luxembourg pour préparer un sommet extraordinaire programmé mercredi. «Nous nous trouvons dans une situation très, très frustrante, car il faut donner du temps à la partie britannique pour enfin savoir ce qu'elle veut réellement», a expliqué devant la presse le ministre allemand des Affaires européennes Michael Roth.

M. Roth a confirmé que les 27 envisageaient de reporter la date butoir du Brexit au-delà du 12 avril, «y compris avec un long report». Mais ce report doit «être soumis à des critères très stricts», a-t-il insisté, jugeant nécessaire que le Royaume-Uni s'engage à avoir une «attitude constructive» s'il devait prolonger sa présence dans l'UE. L'hypothèse d'un report «n'est ni acquise ni automatique», a déclaré son homologue française Amélie de Montchalin: «Il est extrêmement important que cette demande soit assortie d'un plan politique crédible qui explique ce qu'il se passera pendant cette extension demandée».

Theresa May tente encore de négocier

Elle a notamment posé la question du sort des députés européens qui seraient élus au Royaume-Uni, en cas de participation aux élections européennes fin mai, si le Royaume-Uni devait ensuite quitter l'UE d'ici le 30 juin, comme le demande Theresa May, c'est-à-dire avant la première réunion du Parlement européen. Un divorce sans accord est «toujours une possibilité», a estimé de son côté le ministre irlandais des Affaires étrangères Simon Coveney. Mais «je crois que les dirigeants européens sont ouverts à une extension», a-t-il ajouté.

La Première ministre britannique Theresa May se rend mardi à Berlin puis Paris à la veille du sommet européen crucial de mercredi à Bruxelles, où elle plaidera pour un report du Brexit. Initialement prévu le 29 mars, le divorce a déjà été repoussé au vendredi 12 avril. Mais faute d'avoir pu faire adopter l'accord de divorce qu'elle a négocié avec Bruxelles par les députés britanniques, Theresa May veut proposer un nouveau report jusqu'au 30 juin.

(afp)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Géraldine le 09.04.2019 11:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Cirque

    Laisse la Grande Bretagne sortir qu on en finisse avec ce cirque

  • claude François le 09.04.2019 11:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je me marre comme dirait Jean Yann.

    Franchement des rigolos, sans corones et surtout sans paroles ou la langue de bois des politiciens. Dégoûté de tout cela et je suis poli.

  • Etienne le 09.04.2019 12:16 Report dénoncer ce commentaire

    Belle démocratie en vérité...

    le peuple a voté le Brexit mais les "élites" font tout pour ne pas l'appliquer...

Les derniers commentaires

  • Xiauyan le 09.04.2019 21:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vive l Europe unie

    la grande bretagne restera europeenne et c est bien pour tous. vive l europe unie et forte

    • Avygael le 09.04.2019 22:32 Report dénoncer ce commentaire

      @Xiauyan

      Le souci, c'est qu'une union implique que tous soient à égalité et oeuvrent dans un but commun... La GB a systématiquement oeuvré dans son seul intérêt, en refusant une UE réellement unie. Du coup, honnêtement, je préfère qu'ils partent, pour le bien de l'UE.

    • Duran le 10.04.2019 13:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Xiauyan

      La plus part des pays ce sont retrouver dans une situation bien pire économiquement après toute cette union...pas tout les pays ont les mêmes avantages l'union Européenne profite que à quelque pays je dirais même que 2

  • Le Veilleur le 09.04.2019 14:53 Report dénoncer ce commentaire

    ... dans un arbre

    ça part en travers d un côté puis de l'autre.... tout à la glisse...coup de raquette et ça va se finir...

  • Laurent le 09.04.2019 13:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ignoble politique

    Ce cirque durera jusqu'à que la volonté populaire soit bafouée et que la sortie ne se fasse pas. L'EU si stricte initialement est prête à jouer ce jeu car ils savent très bien que cela en entraînera d'autres. La planche à billet ne tourne plus, attention la phase de récession. Comment les anglais sont arrivés à ce vote en faveur d'un report ? A une voix en allant rechercher un gugus qui sort du chapeau. Ignoble.

    • Avygael le 09.04.2019 18:46 Report dénoncer ce commentaire

      @Laurent

      L'UE n'a pas encore accepté, au passage. Elle attend des engagements de la part de la GB, pour lui donner ce délai supplémentaire. Et je ne pense pas que d'autres pays emboiteront le pas à la GB. Après tout, tout le monde est conscient que le Brexit est passé grâce à la manipulation et la campagne mensongère des pro-Brexit.

  • Hernan le 09.04.2019 13:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Une attitude constructive...

    Ça veut tout dire et rien dire. C'est à la fin qu'on saura si ça a été constructif ou pas!

  • yemco le 09.04.2019 13:45 Report dénoncer ce commentaire

    Irish problem

    Le Brexit est et sera dans tous les cas inapplicables à cause de la frontière irlandaise. Ils peuvent négocier pendant des années, il n'y aura jamais de solution acceptable. La campagne pour le Brexit a omis de parler de ça à son peuple...