Guinée

23 décembre 2008 10:14; Act: 23.12.2008 10:16 Print

L'Union africaine très préoccupée par la situation

L'Union africaine (UA) suit «avec attention et beaucoup de préoccupation» la situation politique en Guinée après le décès du président Lansana Conté et l'annonce d'un coup d'Etat.

Une faute?

Elle appelle les forces armées à assurer une transition pacifique.

«Nous nous inclinons devant la mémoire de ce chef de l'Etat disparu. Mais nous suivons avec attention et beaucoup de préoccupation» l'annonce du capitaine et la succession du président Conté, a déclaré mardi à l'AFP le commissaire à la Paix et la sécurité de l'UA, Ramtane Lamamra.

«Nous appelons toutes les forces politiques de Guinée et autres institutions de l'Etat, notamment les forces armées, à assurer une transition constitutionnelle, pacifique et consensuelle, dans le respect de l'ordre démocratique», a-t-il ajouté.

M. Lamamra a rappelé que «dans le cadre de notre mécanisme d'alerte précoce, la Guinée était un des pays africains sur lesquels le département Paix et Sécurité de l'UA, assurait un suivi serré en raison des incertitudes qui planaient sur le contexte politique».

Un capitaine de l'armée guinéenne a annoncé mardi à la radio d'Etat la dissolution du gouvernement et des institutions républicaines et la suspension de la Constitution en Guinée, quelques heures après le décès président Conté.

Dans la nuit de lundi à mardi, le président de l'Assemblée nationale, Aboubacar Somparé, a annoncé à la télévision d'Etat le décès de Lansana Conté, 74 ans et au pouvoir depuis 1984, «des suites d'une longue maladie».

(ats)