France

18 septembre 2019 15:35; Act: 18.09.2019 15:51 Print

L'anesthésiste de Besançon reste bien libre

Mercredi, la justice française n'a pas donné suite au parquet général qui ne voulait pas de la mise en liberté d'un soignant suspecté d'empoisonnement.

storybild

A quatre reprises, la justice a décidé du maintien en liberté du suspect. (Photo: Keystone)

Une faute?

La Cour de cassation a rejeté mercredi le pourvoi formé par le parquet général contre le maintien en liberté du Dr Frédéric P., anesthésiste de Besançon soupçonné de dizaines d'empoisonnements, qui reste donc en liberté, a-t-on appris de source proche du dossier et auprès de son avocat.

À quatre reprises - en première instance, puis en appel -, la justice avait décidé son maintien en liberté sous contrôle judiciaire, la dernière fois le 12 juin. C'est cette décision de la cour d'appel que visait le pourvoi du parquet général, qui a été retoqué par la Cour de cassation.

(nxp/afp)