28 juin 2006 23:25; Act: 29.06.2006 00:45 Print

L’aristo qui voyage de la Chine au Japon en jet-ski

Un aristocrate espagnol est arrivé hier à Tokyo après avoir réussi la première traversée en jet-ski entre la Chine et le Japon.

Une faute?

Le motard des mers Alvaro de Marichalar, beau-frère de l’infante Elena de Bourbon, a parcouru 5350 kilomètres en jet-ski pour relier la Chine au Japon. L’aventurier de 45 ans est arrivé hier dans la baie de Tokyo, drapeaux nippon et espagnol à la main. Au-delà de l’exploit sportif, cette traversée commémore aussi le demi-millénaire de la naissance de François Xavier, un missionnaire jésuite espagnol dont l’aventurier du jet-ski affirme être un descendant.

Prouesse sportive, cette traversée avait également pour but de commémorer le 500e anniversaire de la naissance de François Xavier, missionnaire jésuite espagnol dont Alvaro de Marichalar affirme être un descendant.

Parti le 7 avril dernier de l’île de Sancian (Chine), l’Espagnol, qui avait franchi l’Atlantique en solitaire en 2002, était arrivé le 20 mai sur l’île d’Ishigaki (sud du Japon), dans l’archipel d’Okinawa. Il est ensuite remonté vers Tokyo en jet-ski en plusieurs étapes, dont l’une dans la ville de Kagoshima, sur l’île méridionale de Kyushu, où François Xavier avait débarqué en 1551 pour accomplir sa mission d’évangélisation.

Alvaro de Marichalar a parcouru 5350 kilomètres en naviguant près de douze heures par jour, tombant à l’eau à de nombreuses reprises.

Amoureux de la mer, militant écologiste et fervent catholique, le sportif a expliqué qu’il s’était engagé dans cette aventure pour pouvoir notamment «partager son expérience de la mer et sa solitude et réaliser des records pour l’Espagne».

(afp)