Mexique

12 janvier 2016 07:05; Act: 12.01.2016 09:42 Print

L'arrestation d'El Chapo ne signifie pas la fin du cartel

Le cartel de Sinaloa possède des ramifications dans le monde entier, produisant en Amérique du Sud des stupéfiants qu'il écoule sur l'ensemble des continents.

Voir le diaporama en grand »
20.01 Au lendemain de son extradition El Chapo a plaidé non coupable le lendemain des 17 chefs d'accusation retenus contre lui par la justice américaine devant un tribunal de Brooklyn. Vêtu d'une tenue bleue de détenu, «El Chapo», 49 ans, est apparu fatigué, s'exprimant à voix basse en espagnol devant le juge James Orenstein, qui a fixé au 3 février la prochaine audience dans ce dossier. 19.01 Le puissant narcotrafiquant Joaquin «El Chapo» Guzman a été extradé jeudi vers les Etats-Unis. Il est notamment soupçonné d'avoir dirigé le cartel mexicain de Sinaloa, chef d'accusation qui pourrait lui valoir à lui seul, en cas de condamnation, la prison à perpétuité. Ce cartel a acheminé et distribué pendant des années plusieurs centaines de tonnes de drogue colombienne, héroïne, cocaïne, marijuana, méthamphétamines, à travers les Etats-Unis. 20.10 Un juge mexicain a rejeté jeudi l'appel du narcotrafiquant Joaquin «El Chapo» Guzman contre son extradition vers les Etats-Unis, qui le réclament pour meurtres et trafic de drogue. Il sera donc bien extradé début 2017. 18.10 Le juge qui traitait le dossier d'extradition du célèbre baron de la drogue a été assassinélundi alors qu'il courait à quelques mètres de son domicile. 14.10 Les autorités mexicaines voudraient extrader Joaquin «El Chapo» Guzman en janvier ou février 2017 vers les Etats-Unis. 19.08. Le fil de «El Chapo», Jesus Alfredo Guzman Salazar a été libéré vendredi 19 août. 16.08 Jesus Alfredo Guzman Salazar, âgé de 29 ans, né de la première union du chef du cartel de Sinaloa, a été enlevé dans le bar d'un restaurant d'un quartier huppé de cette cité balnéaire, avec cinq autres personnes de son entourage, par des membres du cartel Jalisco Nouvelle Génération, ont confirmé mardi les autorités. 27.05 Juan Pablo Badillo (d) et José Luis Gonzalez (g), deux des avocats d'El Chapo, ont fait appel de la décision gouvernementale validant l'extradition de leur client. (Image d'archive) (photo: AFP) 20.05 Les autorités mexicaines ont annoncé vendredi valider l'extradition du baron de la drogue Joaquin «El Chapo» Guzman vers les Etats-Unis, mais le narcotrafiquant dispose de 30 jours pour faire appel. 07.05 Le baron de la drogue mexicain Joaquin «El Chapo» Guzman a été transféré samedi à l'aube dans une prison de Ciudad Juarez dans le nord du Mexique, tout près de la frontière américaine. 08.04 Les autorités américaines ont annoncé le démantèlement d'un réseau de blanchiment international lié à «El Chapo». 22.02 L'épouse d'«El Chapo», Emma Coronel, 26 ans, s'est exprimé pour la première fois dans un entretien à la chaîne Telemundo. Selon elle, les autorités mexicaines ont fabriqué une image de criminel endurci à son mari «doux et attentionné». 05.02 L'actrice Kate del Castillo est «tout à fait disposée» à témoigner auprès des autorités mexicaines sur ses liens avec «El Chapo» mais à condition que la rencontre ait lieu aux Etats-Unis, a affirmé jeudi son avocat à l'AFP. 13.01 Joaquin «El Chapo» Guzman ne se repent de rien au sujet de sa vie de narcotrafiquant. L'AFP a publié des extraits de l'interview qu'il a livré à Sean Penn. 13.01 Le baron de la drogue, arrêté vendredi, est utilisé par un grossiste de Los Angeles pour faire sa pub. On peut acheter les mêmes chemises que lui. 12.01 «El Chapo» a été capturé le 8 janvier lors d'une opération menée par les forces mexicaines. Selon des experts, son arrestation ne changera rien au fonctionnement du cartel Sinaloa. 11.01 L'actrice mexicaine Kate del Castillo, qui a joué les intermédiaires entre le trafiquant «El Chapo» et Sean Penn, s'est fait connaître au Mexique pour son interprétation d'une cheffe de cartel dans une fiction télévisée, «La Reina del Sur» («la reine du Sud»). Kate del Castillo, 43 ans, est aujourd'hui au centre de l'attention pour avoir réalisé, au côté de l'acteur américain, l'interview d'un narcotrafiquant bien réel, et de surcroît en cavale, Joaquin «El Chapo» Guzman. 11.01 Le processus d'extradition vers les Etats-Unis du trafiquant de drogue mexicain Joaquin «El Chapo» Guzman prendra au moins un an, mais pourrait durer jusqu'à quatre ou six ans si ses avocats utilisent tous les recours légaux, ont déclaré lundi les services du procureur de Mexico. 10.01 Les autorités mexicaines veulent entendre les acteurs Sean Penn et Kate del Castillo, a indiqué une source du gouvernement fédéral, après la publication d'un entretien de l'acteur américain avec le narcotrafiquant «El Chapo» alors qu'il était en cavale. 10.01 Sean Penn a rencontré secrètement «El Chapo» avant son arrestation pour une interview qui est parue dans «Rolling Stone». 09.01 Le baron de la drogue mexicain Joaquin «El Chapo» Guzman, en fuite depuis six mois, a été arrêté et renvoyé à la prison de haute sécurité d'où il s'était échappé... ..., après avoir contacté des producteurs pour tourner un biopic sur sa vie, ce qui a aidé à le localiser. Les armes trouvés dans sa planque lors de son arrestation. La traque du narcotrafiquant le plus recherché du monde sest terminée vendredi dans la ville côtière de Los Mochis, dans l'Etat de Sinaloa, sa région natale, où les Marines mexicains ont affronté ses hommes de main avant de parvenir à le capturer. Joaquin Guzman, moustache et cheveux noirs, est apparu dans la soirée menotté devant les caméras sur le tarmac de laéroport de Mexico... ... , vêtu d'un bas de survêtement et d'un polo sombre, entouré de militaires dont l'un lui tenait fermement la nuque. «Guzman Loera va retourner à nouveau à lAltiplano», à 90 km de la capitale, doù il sétait évadé en juillet, a déclaré la procureure générale mexicaine Arely Gomez lors dune conférence de presse à laéroport, avant que Guzman ne soit emmené à bord dun hélicoptère de larmée. 08.01 Le narcotrafiquant en fuite Joaquin «El Chapo» Guzman a été arrêté, six mois après son évasion de prison, selon le président mexicain Enrique Pena Nieto. 08.01 Le narcotrafiquant en fuite Joaquin «El Chapo» Guzman a été arrêté, six mois après son évasion de prison, selon le président mexicain Enrique Pena Nieto. 22.10 Le pilote qui a transporté le narcotrafiquant Joaquin «Chapo» Guzman après son évasion ainsi que cinq autres personnes ont été arrêtés, ont annoncé mercredi les autorités mexicaines. 18.10 Les autorités ont annoncé tard vendredi que les recherches pour capturer Joaquin «El Chapo» Guzman, dont l'évasion spectaculaire en juillet avait embarrassé le président Enrique Peña Nieto, s'étaient concentrées dans le nord-ouest du pays, et sur un ranch où un raid a été lancé. Pour éviter d'être capturé, le fugitif a fui précipitamment et ce faisant s'est blessé au visage et à la jambe», a indiqué un communiqué du gouvernement, sans préciser le degré de gravité des blessures de l'homme le plus recherché du pays et dont les Etats-Unis réclament l'extradition. 17.10 Joaquin Guzman, alias «El Chapo» a été blessé par les autorités lors de sa traque. Introuvable depuis son évasion d'une prison haute sécurité mexicaine, le 11 juillet dernier, le baron de la drogue Joaquin Guzman, surnommé «El Chapo», pourrait être localisé à cause d'une boulette de son fils. 31.07 La justice mexicaine a approuvé jeudi un mandat d'extradition émis par les Etats-Unis à l'encontre du narcotrafiquant Joaquin «El Chapo» Guzman. Le Mexique a dit avoir reçu cette requête le 25 juin, près de deux semaines avant son évasion. 23.07 Le célèbre réalisateur Ridley Scott va adapter au cinéma la vie du baron de la drogue Joaquin «El Chapo» Guzman, qui s'est échappé début juillet d'une prison de haute sécurité au Mexique, a-t-on appris jeudi dans la presse américaine. 18.07 Moins d'une semaine après son évasion, les ventes d'habits à l'effigie de baron de la drogue Joaquin «El Chapo» Guzman se multiplient sur internet, entraînant parfois des ruptures de stock. 14.07 Le gouvernement mexicain va offrir une récompense de 3,8 millions de dollars pour la capture du baron de la drogue en cavale Joaquin «El Chapo» Guzman. Une photo récente de Guzman a été montrée sur laquelle le criminel apparaît sans moustache, les cheveux rasés. Les derniers instants avant l'évasion spectaculaire de El Chapo le 11 juillet 2015. Après avoir constaté sa disparition sur les écrans de surveillance, les gardiens se sont rendus dans sa cellule. Ils ont découvert, sous la douche, un trou et une échelle conduisant à un tunnel de plus de 1500 mètres de long débouchant sur une demeure en construction au milieu d'un champ. La construction par laquelle est sorti le fugitif L'arrivée du tunnel dans l'édifice. Le tunnel était équipé d'un système de ventilation et une moto installée sur des rails servait à extraire la terre et acheminer du matériel. Des enquêteurs ont interrogé une trentaine de fonctionnaires travaillant dans la prison à la recherche d'éventuelles complicités internes. Une autre vue de la bâtisse par laquelle s'est enfui El Chapo. La procureur générale Arely Gomez obserbe le trou par lequel est sorti le prisonnier. Une autre vue de cette maison. 12.07 La ministre américaine de la Justice Loretta Lynch a proposé dimanche d'aider le Mexique à retrouver le baron de la drogue Joaquin «El Chapo» Guzman. 12.07Joaquin «El Chapo» Guzman, s'est évadé de la prison de haute sécurité dans laquelle il était détenu. C'est sa deuxième évasion en quatorze ans. Une vaste chasse à l'homme a été déclenchée dans tout le secteur et sur les routes des Etats voisins La police fédérale inspecte une conduite en construction dans les environs de la prison. 25.02.2014 Le Mexicain Joaquin Guzman, arrêté samedi après treize ans de cavale, a déposé un recours devant la justice de son pays pour tenter d'échapper à une extradition vers les Etats-Unis. L'homme possédait par ailleurs plusieurs maisons... ... lesquelles étaient reliées par un tunnel. 22.02 Recherché par le Mexique et les Etats-Unis, Joaquin «Chapo» Guzman, chef du cartel de Sinaloa, a été arrêté samedi, à l'issue de treize ans de cavale... Il est considéré comme le délinquant le plus puissant de la planète par la revue américaine «Forbes», qui lui a attribué une fortune de plus d'un milliard de dollars. Le narcotrafiquant est âgé de 56 ans, on le dit trois fois marié et père de 10 enfants.

Sur ce sujet
Une faute?

La capture du trafiquant de drogue Joaquin «El Chapo» Guzman a constitué une victoire pour le gouvernement mexicain. Mais le cartel de Sinaloa ne devrait pas pâtir de l'arrestation de son chef, estiment les analystes.

Ce puissant groupe criminel possède des ramifications dans le monde entier, produisant en Amérique du Sud des stupéfiants qu'il écoule sur l'ensemble des continents.

«Sa capture n'aura pas d'impact majeur. Il s'agit avant tout d'une victoire morale», analyse Mike Vigil, ancien chef des opérations internationales à l'agence américaine antidrogue (DEA). Le cartel «va continuer à fonctionner. Il n'y aura pas de changement», souligne-t-il.

Le gouvernement devrait s'attaquer aux biens du cartel et à ses comptes en banque, en visant la corruption qui a permis au cartel de s'implanter, s'il veut faire de réelles avancées, selon lui.

Cette organisation «s'est développée au cours des décennies, et ce n'est pas parce qu'ils (les dirigeants mexicains) se sont débarrassés du PDG que l'entreprise va s'écrouler», poursuit Mike Vigil.

Si la menace d'une possible extradition vers les Etats-Unis pèse désormais sur Joaquin «El Chapo» Guzman, le cartel dispose d'un successeur pour diriger ce groupe criminel en la personne d'Ismael «El Mayo» Zambada, âgé d'une soixantaine d'années.

Des fils également actifs

Les fils du «Chapo» sont également actifs dans le cartel, mais Zambada - qui n'a jamais passé une seule nuit en prison - apparaît comme le successeur naturel de Guzman, et peut compter sur le respect de ses pairs.

«El Chapo» a lui-même souligné dans l'interview réalisée par l'acteur américain Sean Penn pour le magazine Rolling Stone que ses affaires continueraient sans lui.

«Si je n'existe plus, cela ne réduira pas le commerce de la drogue», a expliqué Guzman dans une vidéo, répondant à une question que Sean Penn lui avait envoyée avant sa capture.

Raul Benitez Manaut, expert en sécurité nationale à l'université nationale autonome de Mexico (UNAM), rappelle que le cartel n'a pas cessé de fonctionner normalement pendant les 17 mois où Guzman était incarcéré avant son évasion le 11 juillet. «Il n'est pas détruit. Il est affaibli, mais il peut se reconstruire, car il a 'Mayo' Zambada», estime Raul Benitez.

Guzman a raconté à l'acteur américain que l'activité de son organisation n'avait pas souffert de son incarcération. «Rien n'a diminué», a affirmé le puissant trafiquant.

Cartel du golfe

Des rivaux pourraient toutefois tenter de profiter de l'arrestation d'«El Chapo» pour gagner du terrain. «Ceux qui doivent être contents sont ceux du cartel du golfe, car ce sont ses principaux concurrents», commente Raul Benitez.

Le cartel de Sinaloa domine le trafic de drogue dans la région Pacifique du Mexique, tandis que ses rivaux opèrent le long du golfe du Mexique.

Ces deux groupes criminels se sont livré des combats meurtriers pour contrôler l'envoi de la drogue vers les Etats-Unis au cours des dernières années, même si le cartel du golfe a été affaibli par la capture ou la mort de plusieurs de ses chefs.

Gustavo Fondevila, expert en sécurité du centre de recherche et d'enseignement économique (CIDE), pense que le cartel de Sinaloa va éviter la fragmentation ou les luttes intestines qu'ont pu connaître d'autres cartels après la perte de leur chef. «Ce n'est pas un cartel qui a des problèmes internes», rappelle M. Fondevila.

L'arrestation d'«El Chapo» «ne réduira pas le travail des agences de sécurité», prévient l'analyste. Il souligne qu'il était toutefois important de capturer le fugitif, «car vous ne pouvez pas laisser dans la nature un tel personnage».

Il s'agit d'un «succès sans précédent» pour les forces de l'ordre, dit de son côté à l'AFP, sous le couvert de l'anonymat, une source gouvernementale, avant d'admettre qu«il reste beaucoup à faire contre le crime organisé».

(nxp/ats)