Massacre en Nouvelle-Zélande

15 mars 2019 12:48; Act: 15.03.2019 15:45 Print

L'arrestation du tireur a été filmée par un passant

Quarante-neuf personnes ont été tuées et vingt autres ont été grièvement blessées dans des attaques contre deux mosquées de Christchurch, en Nouvelle-Zélande.

Sur ce sujet
Une faute?

Voici ce que l'on sait pour l'instant sur ces fusillades:

Que s'est-il passé?

Pendant la prière de l'après-midi vendredi, un tireur a ouvert le feu à l'intérieur de la mosquée Masjid al Noor dans le centre de Christchurch, sur l'Ile-du-Sud, faisant 41 morts. Sept autre personnes ont été tuées dans une autre mosquée située à cinq kilomètres de là, à Linwood, dans la banlieue de la ville, dont trois devant le bâtiment. La victime restante est décédée à l'hôpital.

Des témoins ont déclaré que des fidèles avaient été ciblés à bout portant. Un Palestinien présent a raconté avoir vu quelqu'un recevoir une balle dans la tête. Il a décrit des tirs en rafales et des scènes de panique, les gens s'enfuyant en courant «couverts de sang». Un autre homme a déclaré avoir vu des enfants être abattus.

Quelle a été la réaction de la police?

La police a imposé un bouclage de la ville, dépêchant des officiers en armes sur de multiples sites. Deux engins explosifs improvisés (IED) ont été retrouvés et désamorcés. Trois hommes et une femme ont été interpellés. Un homme a été inculpé pour meurtre tandis que deux autres hommes étaient toujours en garde à vue sans que l'on sache ce qui leur est reproché.

La police a demandé aux musulmans de ne pas se rendre à la mosquée où que ce soit en Nouvelle-Zélande, un pays de cinq millions d'habitants où les meurtres de masses sont rarissimes. Dans un climat de tensions, l'armée a fait exploser par mesure de précaution deux sacs abandonnés près d'une gare de Auckland. Il s'est révélé par la suite qu'ils ne contenaient rien de suspect.

Attentat en Nouvelle-Zélande: rappel des faits

Qui sont les victimes?

Aucune n'a été identifiée pour l'heure. Mais plusieurs nationalités étaient représentées dans les mosquées visées. Parmi les présents figuraient six Indonésiens, dont trois sont en sécurité, selon le ministre indonésien des Affaires étrangères Retno Marsudi qui ajoute que les recherches se poursuivent pour déterminer le sort des autres.

Un Saoudien, deux Malaisiens, deux Turcs et un nombre non identifié de Jordaniens figurent parmi les blessés. Selon un porte-parole de l'Organisation internationale pour les migrations (OIM) à Genève, «de nombreux réfugiés et migrants se trouvent parmi les morts et les blessés».

De jeunes enfants sont au nombre des 48 personnes soignées à l'hôpital de Chrischurch. Certains ont échappé de justesse au carnage, dont l'équipe nationale de cricket du Bangladesh arrivée à la mosquée Masjid al Noor quelques minutes après le début de la fusillade. L'équipe a vu «des gens ensanglantés sortir de la mosquée», a raconté leur manager Khaled Mashud.

Que sait-on sur le tireur?

Il n'a pas été identifié officiellement. Mais le Premier ministre australien Scott Morrison a déclaré qu'il s'agissait d'un ressortissant australien qu'il a décrit comme un «violent terroriste extrémiste de droite». Il a publié un manifeste raciste sur Twitter avant son attaque, qu'il a diffusée en direct sur Facebook.

Intitulée «le Grand remplacement», ce document déclare que le tireur voulait s'en prendre à des musulmans. Le titre semble être une référence à une thèse de l'écrivain français Renaud Camus sur la disparition des «peuples européens», «remplacés» selon lui par des populations non-européennes immigrées, qui connaît une popularité grandissante dans les milieux d'extrême droite. Dans le manifeste, le tireur dit qu'il est né en Australie dans une famille aux revenus modestes et avoir 28 ans.

De nombreuses images d'armes semi-automatiques publiées sur le compte Twitter lié au tireur étaient recouvertes de noms de personnages historiques, dont de nombreux Européens ayant combattu les forces ottomanes aux 15e et 16e siècle.

(20 minutes/afp)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Eric le 15.03.2019 13:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un terroriste et non un tireur

    Mon voisin qui va faire du tir au stand de tir, c est un tireur. Là c' est un terroriste. J ai vérifié dans le dictionnaire et je vois pas l'obligation d'être musulman pour porter ce titre! Peu importe que les victimes soient musulmanes ou non, tous ces actes sont horribles... au même registre de l'horreur!

  • Juju le 15.03.2019 13:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Prison

    Belle arrestation. Maintenant croupis en prison le reste de ta misérable vie !

  • ... le 15.03.2019 13:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    lili

    jespère pas qu'ils diront qu'il a "un problème psychique" et qu'il ne peuvent pas le condamner à perpétuité.. il a été très conscient de ses meutres, qu'il mérite le pire ce terroriste !!!! un diable

Les derniers commentaires

  • Brunette le 16.03.2019 15:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    NZ

    Magnifique prise de parole du gouvernement NZ ! Elle a su trouver les mots qui malgré la tragédie rassure « tout les peuples immigrés qui ont choisis la NZ comme terre d accueille, vous êtes ici chez vous. Le monstre qui a provoquer ce massacre ne l ai pas ». « Nous revisiterons là lois sur les armes ». NZ pays d ouverture et de soutiens envers toutes les nations qui peuple son sol. Et bravo au musulman qui continue à croire au vivre ensemble. Bravo

  • Jack le 16.03.2019 14:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi ?

    Pourquoi ne parle t'ont jamais des milliers de chrétiens et de juifs massacrés dans les pays musulmans chaque année ?

    • Tom Granger le 16.03.2019 20:15 Report dénoncer ce commentaire

      Brillant!

      Un vrai modèle à suivre n'est-il pas?

  • Marie le 16.03.2019 14:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On en parle?

    C'est fou comme le terroriste a été automatiquement qualifié d'extrême droite alors que les derniers éléments de l'enquête prouvent qu'il est d'extrême gauche, un adorateur du communisme chinois, d'ailleurs c'est probablement pour cela qu'il a écumer les anciens pays de l'Est, en quête de l'odeur âcre et nauséabonde résiduelle des dernières traces du communisme soviétique. Ça vous étonne? Moi pas du tout

    • Tom Granger le 16.03.2019 20:16 Report dénoncer ce commentaire

      Bien tenté

      Malheureusement, dans l'eau...

    • Jeanne le 16.03.2019 22:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Marie

      De ton petit carré poilu sous le nez on en parle? Non? Alors..

  • gap99 le 16.03.2019 13:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    clic clic clic

    merci pour cette superbe vidéo... ou on ne voit absolument rien du tout.... qualité très mauvaise (téléphone vieux su moins de 15 ans), flou, scène floutée, ... autant ne rien mettre du tout

  • @âme blessé le 16.03.2019 12:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Une âme s'exprime....

    Peuple de toute nation, est ce que vous n avez pas compris dans l'essence de la vie? Aimez vous un les autres, respectez vous un les autres malgré vous différences, vous cultures, votre couleur de peau, votre statut social, votre religion, etc. Je suis CHOQUÉE depuis longtemps de me rendre compte que ce monde va droit dans le mur!On ne stoppe pas aucun type de violence par la violence, faut savoir tempérer, pour cela qu' on a nous neurones, pour nous en servir correctement. Tant de haine pour rien en fin de comptes....tant de vies humaines perdues pour rien... En effet, ce que j ai lu dans l'article et vu en direct à la télé, c est malheureusement un acte de terrorisme, il ne faut pas le nier..Ces personnes doivent assumer leur acte! Svp, restez humble et sans effet boomerang...le peuple doit s' unir, pas se séparer ! Quand un acte comme celui là se reproduit, on dois montrer qu' on ne tombera pas dans le piège de la séparation du peuple, mais au contraire donner nous mains et nous unir! Ces personnes qui sèment la terreur, la violence gratuite sont des gens dépourvus de toute humanité et les lois doivent être faites pour écarter ces gens de la société pour le reste de leur vie. Ces mots ne sont pas une leçon au contraire, car je travaille moi-même sur ma personne, mais juste une façon de voir les choses et la vie de la façon plus douce qu elle soit. Une pensée a toutes les victimes et leur familles. Soyez heureux.

    • Mendrisiotto le 16.03.2019 14:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @@âme blessé

      Allez dire ça aux français avec leurs violences qui détruisent tout.

    • Flo flo le 17.03.2019 08:23 Report dénoncer ce commentaire

      @Mendrisiotto

      Tu veux parler du Genevois qui avait mis le feu à une voiture de police à Paris ?