Tuerie de Liège

14 décembre 2011 10:09; Act: 14.12.2011 11:17 Print

L'assassin continue de vivre sur Facebook

Quelques heures à peine après la fusillade, des groupes en hommage au tueur de Liège voyaient le jour. Objectif: inviter à une marche blanche pour Nordine Amrani.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Alors que l'indignation et l'incompréhension restent les sentiments qui demeurent en Belgique, au lendemain de la fusillade qui a causé la mort d'au moins cinq personnes et a fait plus de 125 blessés, un groupe Facebook a suscité l'émoi mardi soir. Baptisé «Marche blanche pour Nordine Amrani», ce groupe propose de rendre hommage à l'auteur de la tuerie belge, indique le site 7sur7.be.

Dans sa présentation, le groupe «exige de Willy Demeyer (n.d.l.r.: bourgmestre de Liège) une marche blanche pour cet ange du ghetto (sic) parti trop tôt» et n'hésite pas à affirmer que Nordine Amrani a été «assassiné». Des propos qui n'ont pas laissé les internautes indifférents, puisque, quelques heures seulement après sa mise en ligne, certains utilisateurs n'ont pas hésité à dénoncer auprès de l'hébergeur le caractère inapproprié de cette démarche. D'autres internautes ont lancé des appels sur la Toile en soutien aux victimes avec la création de groupes tels que le groupe «Contre la marche blanche pour Nordine Amrani» ou bien encore «Nordine Amrani, ne repose surtout pas en paix».

Une mobilisation qui a porté ses fruits, puisque, mercredi matin, le groupe en hommage au tueur n'était plus accessible. En revanche, un profil au nom du jeune homme de 33 ans, créé mardi, reste, lui, toujours actif. Mercredi matin, 25 personnes avaient indiqué «aimer» ce profil.

(L'essentiel Online)