Fusillade à Virginia Tech

10 décembre 2011 08:46; Act: 10.12.2011 09:01 Print

L'auteur s'est suicidé

L'homme qui a ouvert le feu jeudi dans l'Université de Virginia Tech, aux Etats-Unis, s'est donné la mort.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

L'auteur de la fusillade sur le campus de Virginia Tech était un étudiant âgé de 22 ans d'une université voisine, a révélé vendredi la police. Il a tué un policier jeudi avant de se suicider immédiatement après.

Selon la police de l'Etat de Virginie, le jeune homme étudiait à l'université Radford, non loin de Virginia Tech. Dans son communiqué, la police indique qu'il avait été impliqué mercredi dans le vol à main armée d'une grosse cylindrée. Le véhicule a été retrouvé jeudi sur le campus de Virginia Tech.

Les autorités indiquent par ailleurs que l'étudiant ne connaissait pas le policier de 39 ans, qu'il a tué avant de se donner la mort.

La porte-parole de la police Corrine Geller avait indiqué plus tôt vendredi que le «tireur s'(était) avancé vers la voiture de police en train d'effectuer un contrôle de routine» sur une voiture conduite par un étudiant. Le policier «n'a pu répliquer et sortir son arme», avait-elle ajouté.

Raisons inconnues

Il semblerait ensuite que le tireur soit entré dans une serre voisine pour se changer, laissant un sac à dos avec des vêtements dedans, avait indiqué Mme Geller. Une demi-heure plus tard, un policier du comté a repéré un homme «se conduisant un peu bizarrement» plus loin, près d'un parking fermé, selon la porte- parole.

Le temps que le policier arrive jusqu'à lui, il était mort «d'une blessure par balles qu'il se serait lui-même infligée», avait dit la porte-parole, ajoutant que «personne ne l'avait vu se suicider». «Nous cherchons toujours les raisons» de cet acte, avait indiqué la porte-parole de la police, qui est à peu près sûre qu'il a agi seul.

Veillée de prières

L'université Virginia Tech avait été marquée le 16 avril 2007 par la pire fusillade survenue dans une université américaine quand un étudiant de 23 ans avait tué 32 camarades et professeurs avant de se donner la mort. Vingt-cinq personnes avaient été blessées.

Le campus fréquenté par 31'000 étudiants a été rouvert en fin d'après-midi jeudi après avoir été bouclé pendant plus de quatre heures. Les étudiants devaient organiser une veillée de prières vendredi soir en mémoire du policier tué.

(ats)