Inde

22 juillet 2014 11:36; Act: 22.07.2014 11:42 Print

L'encéphalite tue 60 personnes en 2 semaines

Une percée du virus fait des ravages dans l'Etat du Bengale occidental, dans l'est de l'Inde, a déclaré un haut responsable de la Santé. Il a qualifié la situation d'«alarmante».

storybild

Le virus, qui touche majoritairement des enfants, est transmis des porcs vers les êtres humains par le moustique.

Une faute?

Des centaines de personnes, surtout des enfants, meurent chaque année en Inde du virus. L'Etat du Bengale occidentale est l'un des plus touchés. L'an dernier, cinq personnes seulement étaient mortes dans cet Etat de l'encéphalite japonaise, l'une des formes du virus qui sévit pendant la mousson.

Le directeur des services de santé de l'Etat, Biswaranjan Satpathy, a déclaré lundi soir que les cas d'encéphalite avaient brusquement augmenté entre le 7 et le 20 juillet. Cette hausse n'a pas de raison particulière et résulte simplement «une variation saisonnière», a-t-il dit après une réunion des responsables de la santé de l'Etat.

Le virus affecte sévèrement les enfants qui souffrent de malnutrition. Si un vaccin existe pour l'encéphalite japonaise, d'autres formes de la maladie tuent en particulier les enfants et les causes exactes ne sont pas connues.

(ats)