France

29 décembre 2011 21:57; Act: 30.12.2011 09:00 Print

L'épouse du flic vend des figurines nazies

Une plainte a été déposée contre un site de vente en ligne de figurines nazies. Il renvoyait sur l'adresse d'une école de gendarmerie et était géré par la femme d'un militaire.

storybild

Un exemple de figurine vendue sur le site. (Photo: dr)

Une faute?

Dans un communiqué, la gendarmerie nationale rappelle son attachement aux valeurs qui font la dignité humaine et condamne fermement tous comportements contraires.

La Direction générale de la gendarmerie nationale (DGGN) précise avoir eu connaissance d’une plainte déposée par le Bureau national de vigilance contre l’antisémitisme (BNVCA), visant le site qui vend ces objets rappelant le IIIe Reich.

Le BNVCA avait annoncé dans la matinée avoir déposé plainte auprès du procureur de la République de Quimper. Il considère que ce site - qui met également en vente des uniformes, des armes et des produits rappelant le IIIe Reich - ses auteurs, ses animateurs, ses promoteurs se rendent coupables «d’apologie de criminels et d’une organisation criminelle contre l’humanité et de provocation à la discrimination nationale raciale».

Selon la DGGN, la gérante de ce site de vente par correspondance, «épouse d’un militaire de l’Arme, devra répondre devant la justice des motivations de son commerce s’il s’avère, au terme de l’enquête, que ce dernier est jugé illégal».

Par ailleurs, dit la DGGN, «l’inspection générale de la gendarmerie a été saisie d’une enquête administrative concernant ce militaire, qui devra expliquer pourquoi le siège social de la société titulaire du site a été domicilié dans son logement de fonction situé hors caserne».

(afp)