Venezuela

25 février 2019 18:56; Act: 25.02.2019 19:02 Print

L'étau se resserre autour du Président Maduro

Les Etats-Unis ont durci le ton face à Maduro, lundi, au terme d'une réunion consacrée à la crise vénézuélienne.

storybild

Une Vénézuélienne crie sa colère contre Maduro à Bogota. (Photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Le vice-président des Etats-Unis, Mike Pence, a affirmé lundi que le gouvernement de Donald Trump envisageait toutes les éventualités face au président vénézuélien Nicolas Maduro.

«Nous espérons une transition pacifique vers la démocratie. Mais le président Trump a été clair: toutes les options sont sur la table», a déclaré Mike Spence devant le Groupe de Lima, réuni à Bogota pour étudier une issue à la crise au Venezuela, en présence de l'opposant Juan Guaido.

Les Etats-Unis ont infligé lundi des sanctions financières contre quatre gouverneurs d'Etats vénézuéliens proches de «l'ex-président Nicolas Maduro», a indiqué le Trésor américain.

Ces gouverneurs sont accusés d'être «impliqués dans une corruption endémique et de bloquer la livraison de l'aide humanitaire primordiale, ce qui amplifie la crise humanitaire causée par le régime illégitime de Maduro», selon le communiqué du Trésor.

Le président vénézuélien Nicolas Maduro refuse cette aide humanitaire, y voyant un prétexte à une intervention militaire américaine pour l'évincer du pouvoir. Des camions chargés de produits de première nécessité, destinés à pallier de graves pénuries, ont dû rebrousser chemin samedi face au blocage frontalier ordonné par le gouvernement, qui a dégénéré.

Au moins quatre personnes ont été tuées et plusieurs centaines blessées lors de heurts aux frontières avec la Colombie et le Brésil, où une autre partie de l'aide est entreposée. Le secrétaire américain au Trésor Steven Mnuchin a réitéré «le total soutien» des Etats-Unis envers le chef de l'opposition vénézuélienne Juan Guaido, reconnu par Washington comme le président intérimaire du Venezuela.

Le Trésor a mis sur sa liste noire des sanctions les noms de quatre gouverneurs, dont les éventuels avoirs détenus directement ou indirectement aux Etats-Unis sont gelés. Les sanctions interdisent également à tout ressortissant ou compagnie américaine à faire des affaires avec eux.

Parmi ces quatre responsables politiques figure Omar Prieto Fernandez, gouverneur de l'Etat de Zulia, dans le nord-ouest du pays.

«Alors que le peuple vénézuélien souffre d'un manque d'accès à des produits quotidiens essentiels, M. Prieto a menacé le 12 février de visites» par les autorités «des domiciles des membres de l'opposition qui aident à la livraison de l'aide humanitaire», affirme le Trésor américain.

Sont également sanctionnés Ramon Carrizalez, gouverneur de l'Etat d'Apure à l'ouest, Jorge Garcia Carneiro, gouverneur de l'Etat de Vargas depuis 2008, et Rafael Lacava, de l'Etat de Carabobo et maire du plus grand port vénézuélien, Puerto Cabello. M. Lacava, que les Américains considèrent comme «un ami et intermédiaire important de l'ex-président Maduro», est aussi accusé de dissimuler des fonds en Suisse et en Andorre.

(nxp/afp)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Gérard Menvussa le 25.02.2019 20:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les États-Unis ne sont pas la solution

    Pouvez-vous citer un seul pays dans lequel les États-Unis sont intervenus d'une manière ou d'une autre et qui a abouti à une amélioration durable ? Les États-Unis n'ont qu'un seul objectif, mettre la main sur des sources d'énergie au meilleur compte. Le Vénézuela doit changer de régime mais avec le soutien des autres pays d'Amérique du Sud.

  • tigres le 25.02.2019 19:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Puit de petrole

    c est les Americains qui vont etres content. Une petite guere pour Trumps et du buissnes avec les puits de petrole. Youpi !!

  • The Bay of Pigs le 25.02.2019 20:49 Report dénoncer ce commentaire

    la Baie des Cochons

    Avec ses milliards de dollars et sa fille à Paris, Maduro s'en balance. Il partira en vacances sur la Baie des Cochons chez ses cousins de la Havane.

Les derniers commentaires

  • Dann le 27.02.2019 11:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Trio gagnant.. à pas rester.

    Maudet, Levrat, Maduro, même combat. Ils s'accrochent à n'en plus finir. Pour quand-même terminer dans l'oubli au fond du cimetière politique des éléphants.

  • Viva la Vida le 26.02.2019 11:10 Report dénoncer ce commentaire

    La politique toujours

    Est-ce qu'il y a un seul commentateur qui pense au vrai problème? C'est le peuple, tous ces vénézuéliens qui meurent de faim, de maladie, c'est une crise humanitaire. Pour ma part je me moque de qui vient l'aide, il faut aider ces pauvres gens qui dépérissent à vue d'oeil , le seul qui prend du poids c'est Maduro et sa clique qui mettent le feu au camions transportant l'aide humanitaire , ça me dégoûte , Maduro me dégoûte !tous ces commentaires politiques ne vont pas nourrir le peuple vénézuélien lequel se fout certainement que la nourriture vienne des USA où de la planète Mars.

    • Gg le 26.02.2019 17:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Viva la Vida

      Naïf

  • Maitre renard le 26.02.2019 10:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ingerence ?

    On gaspille des millions aux us pour savoir s il y a eu ingerence russe mais les us font de l ingerance devant les cameras du monde entier sans que cela ne derange personne.

  • ramoneur le 26.02.2019 10:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Petroleum

    les USA veulent que ça soit un pro Americain au pouvoir car le Venezuela et la première nation en reserve de Petrol.... voila tout je ne suis pas pour Maduro mais les Americain font ça par interêt comme toujours

  • jlc le 25.02.2019 23:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    c'est con...

    La manipulation psy, ça prend pas chez eux ni chez nous, les médias non plus la capacité de faire et défaire... C'est fini !