Etats-Unis

05 février 2019 16:36; Act: 05.02.2019 16:46 Print

Des soupçons pèsent sur le comité d'investiture

Les procureurs fédéraux de New York tentent notamment de déterminer si des donateurs étrangers ont financé les festivités en échange d'une influence politique.

Sur ce sujet
Une faute?

Les procureurs fédéraux de New York sont en train de passer au crible les festivités entourant l'investiture de Donald Trump, en janvier 2017. Lundi, ils ont donné l'ordre au comité inaugural de leur remettre des documents en lien avec les activités de cette journée.

Les donateurs, les finances, les contrats, les participants ainsi que les séances photo avec le président intéressent tout particulièrement la cour. ABC News explique que l'ordonnance émane de la section corruption publique. Il s'agit notamment de déterminer si des citoyens étrangers ont secrètement versé de l'argent au comité d'investiture, ce que les lois fédérales américaines interdisent formellement. L'investiture de Donald Trump est dans le viseur des procureurs fédéraux depuis l'an dernier.

107 millions de dollars récoltés, un record

Dans le cadre de l'enquête sur l'ingérence russe dans la présidentielle 2016, le procureur spécial Robert Mueller et ses collaborateurs ont déjà interrogé des témoins. Ils se sont intéressés à des contributions de plusieurs millions de dollars émanant de donateurs ayant des liens avec la Russie, l'Arabie saoudite, les Émirats arabes unis et le Qatar. La justice cherche à déterminer si les dons de certains ont été effectués en échange d'un accès privilégié à des membres de l'administration ou de concessions politiques.

Selon le «New York Times», les procureurs soupçonnent le comité d'investiture d'avoir fait de fausses déclarations à la Commission électorale fédérale (ndlr: l'organe chargé de faire appliquer la loi sur le financement des élections fédérales). Des salariés de l'entreprise familiale de Donald Trump auraient également été contactés. Le «Wall Street Journal» avait révélé en décembre 2018 qu'une enquête pénale avait été ouverte sur le comité, qui avait levé une somme record de 107 millions de dollars pour les festivités en marge de l'investiture de Trump. C'est près du double du précédent record établi par Barack Obama en 2008.

(joc)