Pesticides

06 décembre 2019 12:44; Act: 06.12.2019 13:38 Print

L'insecticide chlorpyrifos bientôt interdit dans l'UE

L'autorisation commerciale de l'insecticide controversé n'a pas été renouvelée, a annoncé la Commission européenne.

storybild

Illustration. (Photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Le chlorpyrifos sera définitivement interdit dans l'UE en 2020. Les États membres ont décidé vendredi de ne pas renouveler l'autorisation de la commercialisation de cet insecticide controversé, a annoncé la Commission européenne.

«Les représentants des États membres ont voté» sur deux propositions de la Commission «de ne pas renouveler les autorisations du chlorpyrifos et du chlorpyrifos-méthyl» et «pour les deux substances, une majorité qualifiée a été atteinte», a annoncé un porte-parole de l'exécutif européen.

«Cela signifie qu'une fois que les règlements adoptés (attendus en janvier 2020) auront été formellement adoptés, les États membres devront retirer toutes les autorisations de produits phytopharmaceutiques» contenant les substances concernées, a ajouté ce porte-parole. Un délai de trois mois maximum pourra être accordé pour éliminer les stocks de ces produits.

Le chlorpyrifos est un insecticide utilisé dans les cultures de fruits et légumes dont la licence dans l'UE expire fin janvier 2020.

«Risques pour la santé»

La proposition de non-renouvellement de la Commission fait suite à une évaluation de l'Agence européenne pour la sécurité des aliments (Efsa) confirmant «des risques pour la santé humaine». Les inquiétudes portent sur «la génotoxicité et la neurotoxicité» de ces substances pour le développement.

Huit pays de l'UE ont déjà interdit sur leurs territoires des produits contenant du chlorpyrifos. La Californie les a aussi bannis en août.

Pour être commercialisée dans l'UE, une substance doit être autorisée par un comité d'experts composé de représentants des États membres et présidé par la Commission européenne. Chaque pays est ensuite responsable d'autoriser ou non les produits qui contiennent cette substance.

En Suisse, l'Office fédéral de l'agriculture (OFAG) avait décidé en mai de bannir 12 pesticides contenant du chlorpyrifos et chlorpyrifos-méthyl. Huit fabricants et distributeurs de pesticides ont toutefois fait recours contre cette décision. Si une partie des recourants demande un délai pour écouler les stocks, trois d'entre eux s'opposent à l'interdiction.

(nxp/ats)