France

13 juillet 2014 11:41; Act: 13.07.2014 11:47 Print

L'institutrice tuée à Albi décorée pour le 14 Juillet

L'institutrice poignardée à mort début juillet à Albi, en France, par une mère d'élève, figure parmi les décorés de la promotion du 14 Juillet de la Légion d'honneur.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Selon le «Journal officiel» de dimanche, l'enseignante de 34 ans est faite chevalier de la Légion d'honneur. Cette nomination est accordée «à titre exceptionnel» en vertu d'un article qui permet de nommer «des personnes tuées ou blessées dans l'accomplissement de leur devoir et qui sont reconnues dignes de recevoir cette distinction», selon la grande chancellerie de la Légion d'honneur.

Le ministre de l'Education nationale Benoît Hamon avait déjà annoncé la semaine dernière que les deux filles de l'institutrice bénéficieront du statut de «pupille de la nation impliquant une prise en charge financière et éducative».

560 décorations

La promotion du 14 Juillet 2014 de la Légion d'honneur comporte par ailleurs 560 décorés, dont 457 chevaliers, 73 officiers, 22 commandeurs, cinq grands officiers et trois grand-croix.

L'infirmière militaire Geneviève de Galard, surnommée «l'ange de Diên Biên Phù», l'ancien PDG d'EDF Marcel Boiteux, apôtre du nucléaire en France, et l'écrivain Jean d'Ormesson sont les trois grand-croix de cette promotion. Ils rejoignent les 71 autres titulaires de la plus haute dignité de la Légion d'honneur - 75 étant le nombre maximal autorisé par le code de l'ordre.

Près d'un quart (23,4%) des décorés sont issus du monde économique, devant la fonction publique (22,7%), l'enseignement et la recherche (16,4%), la santé, le social et l'humanitaire (14,3%), les autres se répartissant entre le monde politique, la culture et la communication, les anciens combattants, les cultes et les sports.

Fondée par Napoléon Bonaparte en 1802, la Légion d'honneur est la plus élevée des distinctions nationales françaises. Elle compte aujourd'hui 92'000 membres récompensés.

(ats)