Mexique

10 janvier 2016 05:23; Act: 10.01.2016 14:10 Print

L'interview de Sean Penn a aidé à capturer «El Chapo»

L'acteur américain s'est secrètement entretenu pour le magazine «Rolling Stone» avec le baron de la drogue avant son arrestation.

Voir le diaporama en grand »
20.01 Au lendemain de son extradition El Chapo a plaidé non coupable le lendemain des 17 chefs d'accusation retenus contre lui par la justice américaine devant un tribunal de Brooklyn. Vêtu d'une tenue bleue de détenu, «El Chapo», 49 ans, est apparu fatigué, s'exprimant à voix basse en espagnol devant le juge James Orenstein, qui a fixé au 3 février la prochaine audience dans ce dossier. 19.01 Le puissant narcotrafiquant Joaquin «El Chapo» Guzman a été extradé jeudi vers les Etats-Unis. Il est notamment soupçonné d'avoir dirigé le cartel mexicain de Sinaloa, chef d'accusation qui pourrait lui valoir à lui seul, en cas de condamnation, la prison à perpétuité. Ce cartel a acheminé et distribué pendant des années plusieurs centaines de tonnes de drogue colombienne, héroïne, cocaïne, marijuana, méthamphétamines, à travers les Etats-Unis. 20.10 Un juge mexicain a rejeté jeudi l'appel du narcotrafiquant Joaquin «El Chapo» Guzman contre son extradition vers les Etats-Unis, qui le réclament pour meurtres et trafic de drogue. Il sera donc bien extradé début 2017. 18.10 Le juge qui traitait le dossier d'extradition du célèbre baron de la drogue a été assassinélundi alors qu'il courait à quelques mètres de son domicile. 14.10 Les autorités mexicaines voudraient extrader Joaquin «El Chapo» Guzman en janvier ou février 2017 vers les Etats-Unis. 19.08. Le fil de «El Chapo», Jesus Alfredo Guzman Salazar a été libéré vendredi 19 août. 16.08 Jesus Alfredo Guzman Salazar, âgé de 29 ans, né de la première union du chef du cartel de Sinaloa, a été enlevé dans le bar d'un restaurant d'un quartier huppé de cette cité balnéaire, avec cinq autres personnes de son entourage, par des membres du cartel Jalisco Nouvelle Génération, ont confirmé mardi les autorités. 27.05 Juan Pablo Badillo (d) et José Luis Gonzalez (g), deux des avocats d'El Chapo, ont fait appel de la décision gouvernementale validant l'extradition de leur client. (Image d'archive) (photo: AFP) 20.05 Les autorités mexicaines ont annoncé vendredi valider l'extradition du baron de la drogue Joaquin «El Chapo» Guzman vers les Etats-Unis, mais le narcotrafiquant dispose de 30 jours pour faire appel. 07.05 Le baron de la drogue mexicain Joaquin «El Chapo» Guzman a été transféré samedi à l'aube dans une prison de Ciudad Juarez dans le nord du Mexique, tout près de la frontière américaine. 08.04 Les autorités américaines ont annoncé le démantèlement d'un réseau de blanchiment international lié à «El Chapo». 22.02 L'épouse d'«El Chapo», Emma Coronel, 26 ans, s'est exprimé pour la première fois dans un entretien à la chaîne Telemundo. Selon elle, les autorités mexicaines ont fabriqué une image de criminel endurci à son mari «doux et attentionné». 05.02 L'actrice Kate del Castillo est «tout à fait disposée» à témoigner auprès des autorités mexicaines sur ses liens avec «El Chapo» mais à condition que la rencontre ait lieu aux Etats-Unis, a affirmé jeudi son avocat à l'AFP. 13.01 Joaquin «El Chapo» Guzman ne se repent de rien au sujet de sa vie de narcotrafiquant. L'AFP a publié des extraits de l'interview qu'il a livré à Sean Penn. 13.01 Le baron de la drogue, arrêté vendredi, est utilisé par un grossiste de Los Angeles pour faire sa pub. On peut acheter les mêmes chemises que lui. 12.01 «El Chapo» a été capturé le 8 janvier lors d'une opération menée par les forces mexicaines. Selon des experts, son arrestation ne changera rien au fonctionnement du cartel Sinaloa. 11.01 L'actrice mexicaine Kate del Castillo, qui a joué les intermédiaires entre le trafiquant «El Chapo» et Sean Penn, s'est fait connaître au Mexique pour son interprétation d'une cheffe de cartel dans une fiction télévisée, «La Reina del Sur» («la reine du Sud»). Kate del Castillo, 43 ans, est aujourd'hui au centre de l'attention pour avoir réalisé, au côté de l'acteur américain, l'interview d'un narcotrafiquant bien réel, et de surcroît en cavale, Joaquin «El Chapo» Guzman. 11.01 Le processus d'extradition vers les Etats-Unis du trafiquant de drogue mexicain Joaquin «El Chapo» Guzman prendra au moins un an, mais pourrait durer jusqu'à quatre ou six ans si ses avocats utilisent tous les recours légaux, ont déclaré lundi les services du procureur de Mexico. 10.01 Les autorités mexicaines veulent entendre les acteurs Sean Penn et Kate del Castillo, a indiqué une source du gouvernement fédéral, après la publication d'un entretien de l'acteur américain avec le narcotrafiquant «El Chapo» alors qu'il était en cavale. 10.01 Sean Penn a rencontré secrètement «El Chapo» avant son arrestation pour une interview qui est parue dans «Rolling Stone». 09.01 Le baron de la drogue mexicain Joaquin «El Chapo» Guzman, en fuite depuis six mois, a été arrêté et renvoyé à la prison de haute sécurité d'où il s'était échappé... ..., après avoir contacté des producteurs pour tourner un biopic sur sa vie, ce qui a aidé à le localiser. Les armes trouvés dans sa planque lors de son arrestation. La traque du narcotrafiquant le plus recherché du monde sest terminée vendredi dans la ville côtière de Los Mochis, dans l'Etat de Sinaloa, sa région natale, où les Marines mexicains ont affronté ses hommes de main avant de parvenir à le capturer. Joaquin Guzman, moustache et cheveux noirs, est apparu dans la soirée menotté devant les caméras sur le tarmac de laéroport de Mexico... ... , vêtu d'un bas de survêtement et d'un polo sombre, entouré de militaires dont l'un lui tenait fermement la nuque. «Guzman Loera va retourner à nouveau à lAltiplano», à 90 km de la capitale, doù il sétait évadé en juillet, a déclaré la procureure générale mexicaine Arely Gomez lors dune conférence de presse à laéroport, avant que Guzman ne soit emmené à bord dun hélicoptère de larmée. 08.01 Le narcotrafiquant en fuite Joaquin «El Chapo» Guzman a été arrêté, six mois après son évasion de prison, selon le président mexicain Enrique Pena Nieto. 08.01 Le narcotrafiquant en fuite Joaquin «El Chapo» Guzman a été arrêté, six mois après son évasion de prison, selon le président mexicain Enrique Pena Nieto. 22.10 Le pilote qui a transporté le narcotrafiquant Joaquin «Chapo» Guzman après son évasion ainsi que cinq autres personnes ont été arrêtés, ont annoncé mercredi les autorités mexicaines. 18.10 Les autorités ont annoncé tard vendredi que les recherches pour capturer Joaquin «El Chapo» Guzman, dont l'évasion spectaculaire en juillet avait embarrassé le président Enrique Peña Nieto, s'étaient concentrées dans le nord-ouest du pays, et sur un ranch où un raid a été lancé. Pour éviter d'être capturé, le fugitif a fui précipitamment et ce faisant s'est blessé au visage et à la jambe», a indiqué un communiqué du gouvernement, sans préciser le degré de gravité des blessures de l'homme le plus recherché du pays et dont les Etats-Unis réclament l'extradition. 17.10 Joaquin Guzman, alias «El Chapo» a été blessé par les autorités lors de sa traque. Introuvable depuis son évasion d'une prison haute sécurité mexicaine, le 11 juillet dernier, le baron de la drogue Joaquin Guzman, surnommé «El Chapo», pourrait être localisé à cause d'une boulette de son fils. 31.07 La justice mexicaine a approuvé jeudi un mandat d'extradition émis par les Etats-Unis à l'encontre du narcotrafiquant Joaquin «El Chapo» Guzman. Le Mexique a dit avoir reçu cette requête le 25 juin, près de deux semaines avant son évasion. 23.07 Le célèbre réalisateur Ridley Scott va adapter au cinéma la vie du baron de la drogue Joaquin «El Chapo» Guzman, qui s'est échappé début juillet d'une prison de haute sécurité au Mexique, a-t-on appris jeudi dans la presse américaine. 18.07 Moins d'une semaine après son évasion, les ventes d'habits à l'effigie de baron de la drogue Joaquin «El Chapo» Guzman se multiplient sur internet, entraînant parfois des ruptures de stock. 14.07 Le gouvernement mexicain va offrir une récompense de 3,8 millions de dollars pour la capture du baron de la drogue en cavale Joaquin «El Chapo» Guzman. Une photo récente de Guzman a été montrée sur laquelle le criminel apparaît sans moustache, les cheveux rasés. Les derniers instants avant l'évasion spectaculaire de El Chapo le 11 juillet 2015. Après avoir constaté sa disparition sur les écrans de surveillance, les gardiens se sont rendus dans sa cellule. Ils ont découvert, sous la douche, un trou et une échelle conduisant à un tunnel de plus de 1500 mètres de long débouchant sur une demeure en construction au milieu d'un champ. La construction par laquelle est sorti le fugitif L'arrivée du tunnel dans l'édifice. Le tunnel était équipé d'un système de ventilation et une moto installée sur des rails servait à extraire la terre et acheminer du matériel. Des enquêteurs ont interrogé une trentaine de fonctionnaires travaillant dans la prison à la recherche d'éventuelles complicités internes. Une autre vue de la bâtisse par laquelle s'est enfui El Chapo. La procureur générale Arely Gomez obserbe le trou par lequel est sorti le prisonnier. Une autre vue de cette maison. 12.07 La ministre américaine de la Justice Loretta Lynch a proposé dimanche d'aider le Mexique à retrouver le baron de la drogue Joaquin «El Chapo» Guzman. 12.07Joaquin «El Chapo» Guzman, s'est évadé de la prison de haute sécurité dans laquelle il était détenu. C'est sa deuxième évasion en quatorze ans. Une vaste chasse à l'homme a été déclenchée dans tout le secteur et sur les routes des Etats voisins La police fédérale inspecte une conduite en construction dans les environs de la prison. 25.02.2014 Le Mexicain Joaquin Guzman, arrêté samedi après treize ans de cavale, a déposé un recours devant la justice de son pays pour tenter d'échapper à une extradition vers les Etats-Unis. L'homme possédait par ailleurs plusieurs maisons... ... lesquelles étaient reliées par un tunnel. 22.02 Recherché par le Mexique et les Etats-Unis, Joaquin «Chapo» Guzman, chef du cartel de Sinaloa, a été arrêté samedi, à l'issue de treize ans de cavale... Il est considéré comme le délinquant le plus puissant de la planète par la revue américaine «Forbes», qui lui a attribué une fortune de plus d'un milliard de dollars. Le narcotrafiquant est âgé de 56 ans, on le dit trois fois marié et père de 10 enfants.

Sur ce sujet
Une faute?

Sean Penn a rencontré Joaquin «El Chapo» Guzman durant sa cavale. L'acteur américain lui a parlé en octobre dernier pour une interview publiée samedi par le magazine «Rolling Stone». Cet entretien a contribué à l'arrestation du baron de la drogue mexicain.

Selon Sean Penn, Joaquin Guzman l'a accueilli dans un lieu isolé de la jungle mexicaine. La rencontre a duré sept heures et a été suivie d'autres interviews par téléphone ou vidéo. Le magazine illustre le texte d'une photo montrant une poignée de main entre l'acteur et réalisateur américain et «El Chapo».

«Je fournis plus d'héroïne, de méthamphétamine, de cocaïne et de marijuana que n'importe qui dans le monde», se vante Joaquin Guzman entre deux gorgées de tequila. «J'ai une flotte de sous-marins, d'avions, de camions et de bateaux», signale-t-il.

Dans une vidéo publiée par «Rolling Stone», il explique s'être tourné vers le trafic de drogue à l'âge de 15 ans parce qu'«il n'y avait pas de travail (...) Malheureusement, j'ai grandi dans un endroit où il n'y avait, et il n'y a pas d'autre façon de survivre».

Interrogé sur sa responsabilité dans le nombre d'addictions dans le monde, il réplique:«C'est faux. Le jour où je n'existerai plus, cela ne réduira pas le trafic de drogue».

Projet de «biopic»

Le gouvernement mexicain «a eu connaissance de cette rencontre». Elle a aidé à reprendre vendredi le chef du cartel de Sinaloa, a révélé samedi, sans plus de précision, une source gouvernementale sous couvert d'anonymat.

La procureure générale mexicaine Arely Gomez avait indiqué vendredi que Joaquin Guzman a été en contact avec des acteurs et producteurs dans l'optique de réaliser un film biographique sur sa vie. Elle n'a pas divulgué l'identité des personnes concernées mais confié que ces échanges ont permis de localiser le narcotrafiquant.

Extradition vers les Etats-Unis

L'interview de «Rolling Stone» a été publiée quelques heures après que le gouvernement mexicain eut annoncé ouvrir la voie à l'extradition vers les Etats-Unis du baron de la drogue. Le président Enrique Pena Nieto s'était jusqu'alors refusé à toute extradition de Guzman.

L'évasion rocambolesque en juillet dernier d'«El Chapo» a porté un coup très dur à la crédibilité du gouvernement et a donc changé la donne. Il s'était évadé le 11 juillet par un tunnel de 1,5 kilomètre creusé sous la douche de sa cellule.

Cette évasion avait provoqué une tension dans les relations entre le Mexique et les Etats-Unis. Ces derniers veulent juger le trafiquant pour avoir fait entrer en contrebande plusieurs milliards de dollars de drogue sur le sol américain et pour être le commanditaire de plusieurs milliers d'assassinats dans le cadre d'une guerre des cartels au Mexique.

Immense fortune

Le narcotrafiquant pourrait être remis aux autorités américaines dès le milieu de cette année, indique une source informée de la situation. Cette extradition permettrait d'apaiser les craintes de le voir utiliser son immense fortune pour corrompre des responsables pénitentiaires locaux et tenter à nouveau de s'évader.

La date de l'extradition va toutefois dépendre des initiatives des avocats de Joaquin Guzman. L'un d'eux, Juan Pablo Badillo, s'est engagé à porter le cas jusqu'à la Cour suprême s'il le faut.

Cinq morts

La traque s'est achevée vendredi dans la ville côtière de Los Mochis, dans l'Etat de Sinaloa, région natale du narcotrafiquant. Les enquêteurs surveillaient depuis décembre la maison où Guzman a été arrêté.

Les Marines mexicains ont mené un raid au cours duquel cinq hommes de main du narcotrafiquant ont été tués et un militaire blessé. Pendant la fusillade, «El Chapo» et son chef de la sécurité ont encore tenté de fuir par le système de drainage de la ville.

Quelques heures plus tard, Joaquin Guzman était emmené à bord d'un hélicoptère de l'armée vers la prison d'Altiplano, à 90 kilomètres de Mexico, dont il s'était évadé le 11 juillet. Le chef du puissant cartel de Sinaloa s'était déjà échappé une première fois en 2001, après une précédente capture en 1993. Il avait été repris en février 2014 dans le nord-ouest du Mexique.

(nxp/afp)