Essarts-en-Bocage (F)

20 septembre 2019 22:41; Act: 20.09.2019 22:41 Print

L'obligation d'«être en joie» décrétée par le maire

Le maire d'une petite ville de l'ouest de la France a officiellement décrété l'obligation pour ses administrés «d'être en joie» pendant une semaine en octobre, interdisant musiques tristes et livres qui se finissent mal, à l'occasion d'un festival local.

storybild

L'arrêté exige aussi «d'interdire la diffusion de toute musique qui pourrait être perçue comme déprimante ou triste». (Photo: Getty/Istock)

Sur ce sujet
Une faute?

Maniant le langage propre à l'administration française, Freddy Riffaud, maire sans étiquette politique des Essarts-en-Bocage (9'000 habitants), a publié «un arrêté municipal officiel» portant sur la semaine du 5 au 11 octobre, lors de la première édition du festival de musique «Ville en joie».

«Considérant la vitesse à laquelle une émotion négative peut se répandre et faire des ravages» et «le risque élevé de mauvaise humeur à l'arrivée de l'automne et au taux d'ensoleillement moins important», l'élu demande «de ne laisser rentrer sur notre territoire (...) aucune personne qui pourrait faire barrage à l'expression de cette émotion (la joie)».

Rire trois fois par jour

L'arrêté, daté du 13 septembre, exige aussi «d'interdire la diffusion de toute musique qui pourrait être perçue comme déprimante ou triste, de films, d'histoires ou de livres qui se terminent mal» ou encore de «produire des endorphines, les hormones du bonheur, en riant au moins trois fois par jour».

Interrogé par l'AFP, Freddy Riffaud, qui travaille à mi-temps dans l'informatique, regrette «qu'il y ait trop de morosité» dans le pays et affirme vouloir tenter «de diffuser un état d'esprit» joyeux dans les commerces et chez les habitants de sa ville.

(afp)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Jacky le 20.09.2019 23:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Délit de mauvaise humeur

    Juste, car on est pas responsable de la tête que l'on a mais de la tête que l'on fait.

  • Lamon le 20.09.2019 23:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pensée positive

    C'est vraiment une super idée, on devrait faire comme cette commune partout dans le monde plusieurs fois par année, rien que de le penser, je me sens beaucoup mieux.

  • Kiki Lakekett le 20.09.2019 23:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    cool..

    Cool, moi ça me va. Je suis toujours gaie.

Les derniers commentaires

  • Jean Claude morderireu le 21.09.2019 17:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    moi je suis alcoolique et je suis à Bière

    moi j'habite dans Lajoie alors ça va !

  • Henri S. le 21.09.2019 17:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    au niveau de la surpopulation c'est pas la joie ..

    la joie c'est comme la tristesse faut pas en abuser!

  • Legros le 21.09.2019 13:53 Report dénoncer ce commentaire

    Gurbanguly Berdimuhamedow

    Ce maire se prend pour Gurbanguly Berdimuhamedow, le "Père de tous les Turkmènes" et dictateur du Turkménistan ... qui lui aussi décrète, selon ses humeurs, une semaine de joie ou une semaine du vélo ...

  • lennie le 21.09.2019 10:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    comme si être triste est un crime !

    Non mais c est d une absurdité totale !

    • erik le 21.09.2019 14:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @lennie

      c'est un appel à la joie Boso !!

  • pas le 21.09.2019 10:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    bof....

    comme ça ont crois que tout va bien.....