Crise

05 décembre 2011 11:25; Act: 05.12.2011 15:00 Print

La Grèce «ne s'est pas conformée» à ses obligations

La Cour international de Justice estime que la Grèce n'a pas fait son travail dans le dossier de l'adhésion de la Macédoine à l'OTAN.

storybild

La Cour internationale de Justice a critiqué la Grèce. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

La Grèce «ne s'est pas conformée» à ses obligations en s'opposant à l'adhésion de la Macédoine à l'OTAN au prétexte qu'un nom pour cette ancienne république yougoslave lui convenant n'avait pas encore été trouvé, a estimé lundi la Cour internationale de Justice (CIJ).

«La Cour conclut que le défendeur (la Grèce), en s'opposant à l'admission du demandeur à l'OTAN au sommet de Bucarest, ne s'est pas conformé à l'obligation que lui impose le paragraphe 1 de l'article 11 de l'accord intérimaire» conclu entre les deux pays, a déclaré le juge Hisashi Owada, président de la Cour, lors d'une audience publique à La Haye.

La Grèce se penchera sur la question

La Grèce «va étudier» la décision de la Cour internationale de Justice (CIJ) qui a statué lundi qu'elle ne s'était pas conformée à ses obligations en s'opposant à l'adhésion de la Macédoine à l'OTAN, selon un communiqué du Ministère grec des affaires étrangères.

«Avec tout le respect dû à la CIJ en tant que principal organe de justice des Nations Unies, la Grèce va étudier sa décision», indique le texte du Ministère, tout en soulignant que «l'important est que la Cour engage les deux parties à continuer les négociations pour trouver une solution sur le nom».

(afp)