Espace

22 novembre 2012 11:09; Act: 22.11.2012 12:55 Print

La NASA a repéré une tempête sur Mars

La NASA a repéré une tempête de poussière sur Mars, mais affirme que cela n'a pas entravé les opérations de ses deux robots sur place.

Voir le diaporama en grand »
23.01 Les scientifiques de la Nasa sont intrigués par l'apparition mystérieuse sur le sol de Mars d'une petite roche de la forme d'un beignet sur une image transmise par le robot martien Opportunity. 28.09.2013 Le sol de Mars contient 2% d'eau. Une découverte qui réjouit les scientifiques. 20.05 Le robot martien américain Curiosity a effectué son deuxième forage dans une roche martienne pour prélever un échantillon qui sera ultérieurement analysé par les instruments à bord. 09.02. Le robot Curiosity a pour la première fois utilisé sa perceuse pour forer un trou dans une roche de la planète Mars afin d'en prélever un échantillon et l'analyser, a annoncé samedi la NASA. 19.10 Le robot a aspiré ses premiers échantillons de poussière à la surface de Mars et a découvert des objets que les experts ont pensé un temps comme pouvant avoir été façonnés par l'homme. Curiosity fait son auto-portrait. Une nouvelles images du Mont-Sharp prise par «Curiosity». «Curiosity» a effectué ses premiers tours de roue sur Mars. 20 août: «Curiosity» a identifié un caillou grâce à sa caméra de haute technologie. Un autoportrait du robot «Curiosity». «Curiosity» a transmis une vue en couleur à 360 degrés de sa «maison» dans le cratère de Gale. Voici les premières vues du Mont-Sharp. Cette montagne culmine à 5000m d'altitude tout de même. La Nasa compte d'ailleurs envoyer le rover «Curiosity» sur le Mont-Sharp afin d'y analyser la roche qui le constitue. Une vue d'une des caméras arrière de «Curiosity». Il s'agit d'une photo grand angle qui a été aplatie. On peut y voir le cratère de Gale où le rover a atterri lundi 6 août. Voici le bouclier anti-chaleur qui tombe pendant l'atterrissage de Curiosity. La Nasa présente le rover «Curiosity» en train de descendre dans le ciel martien à l'aide de son parachute. Voici la première image envoyée par «Curiosity». On peut y distinguer une de ses roues ainsi que son ombre. L'ombre de «Curiosity» plane désormais sur Mars. C'est la fête au centre spatial de Pasadena, en Californie, après l'atterrissage de «Curiosity» Richard Cook, Pete Theisinger et Adam Steltzner, responsables de la mission MSL, saluent leurs scientifiques. Explosion de joie à Times Square, à New York. L'ambiance était plus que tendue durant les «sept minutes de terreur». C'est le temps pendant lequel personne ne savait si le rover s'était posé en bonne condition ou non. Le musicien Will.I.am s'est mêlé à la fête en prenant la parole à Pasadena.

Sur ce sujet
Une faute?

L'agence spatiale américaine a précisé que la tempête, située dans l'hémisphère Sud de la planète Rouge, a été repérée en début de mois par la sonde Mars Reconnaissance Orbiter (MRO) en orbite autour de Mars. Elle se trouve à 1350km de la mission MRO. Dans l'autre hémisphère, le robot Curiosity a repéré des changements dans la pression de l'air et dans les températures nocturnes.

Les chercheurs souhaitent en savoir davantage sur les tempêtes de poussières de Mars, notamment la raison pour laquelle certaines se transforment en tempête recouvrant totalement la planète. Si cette dernière tempête devait prendre le même chemin, le robot Opportunity, qui fonctionne à l'énergie solaire, devrait perdre en intensité. Curiosity, alimenté par du plutonium, ne serait pas aussi directement concerné.

(ap)