D'ici 2050

11 février 2011 11:51; Act: 11.02.2011 11:54 Print

La Russie va perdre 24 mios d'habitants

La Russie, plongée depuis 20 ans dans une crise démographique, va perdre encore 24 millions d'habitants d'ici 2050, selon un rapport de l'agence de notation financière S&P.

storybild

La Russie a perdu près de 250.000 habitants dans la seule année 2010. (Photo: AFP)

Une faute?

Ce rapport sur le déclin démographique russe prévoit de graves problèmes économiques pour le pays, en raison du vieillissement de la population.

«Selon nos prévisions, la population va décliner à 116 millions en 2050, contre 140 millions en 2010», indique ce document reçu vendredi par l'AFP.

S&P prévoit dès lors une chute importante de la population active, qui passera de 72,1% de la population totale à 60,4%, et une croissance du nombre de personnes de plus de 65 ans, qui d'ici 2050 représenteront près d'un quart des Russes (23,6%, contre 13% en 2010).

Le rapport souligne en conséquence que sans réforme urgente du système des retraites et de la protection sociale, les dépenses de l'Etat pour les personnes âgées vont exploser, entraînant au passage un endettement du pays qui pèsera sur la croissance russe.

Ainsi, S&P estime que sans des économies et des réformes drastiques, les dépenses de la Russie pour la santé et les retraites atteindront 25,5% du Produit intérieur brut en 2050, contre 13% actuellement.

Cette envolée entraînera aussi un endettement massif du pays, la dette de l'Etat passant, dans le pire des scénarios, de 11,1% du PIB en 2015 à près de 585% en 2050. Parallèlement, la croissance russe ralentira progressivement, pour passer de 4% en 2010 à 1,5% quarante ans après.

La Russie est plongée dans une grave crise démographique depuis la chute de l'URSS. Les premiers résultats d'un recensement mené en 2010 ont évalué la population russe à 141,2 millions d'habitants, contre 148,3 millions en 1991, année du démembrement de l'Union soviétique.

Le pays a perdu quelque 241.000 habitants en 2010.

(afp)