«Le Suissologue»

10 août 2013 13:02; Act: 10.08.2013 13:12 Print

La Suisse expliquée aux étrangers par un Anglais

Publié en anglais en 2010, «Swiss Watching» est devenu un best-seller en Grande-Bretagne avec 45'000 exemplaires vendus. La traduction française, intitulée «Le Suissologue», paraît mardi prochain grâce à un éditeur lausannois.

Une faute?

Installé depuis huit ans à Berne, Diccon Bewes a voulu dépasser la trilogie des clichés banques-montres-chocolat généralement associés à la Suisse. Son livre s'appuie sur l'histoire et sur des faits pour décrire le fonctionnement particulier du pays et de ses habitants. Le ton est malicieux, mais jamais moqueur.

«Les Suisses sont des noix de coco, note ainsi Diccon Bewes. Fermés et rugueux, mais pleins de vertus pour qui arrive à fendre leur coque. L'auteur passe en revue la géographie et les institutions suisses, examinant les habitudes des habitants à la manière d'un ethnologue.

Il se penche par exemple sur le rituel des apéros organisés à toute occasion, relevant avec étonnement les usages en matière de salutations: pas question de s'asseoir dans un coin, il faut serrer toutes les mains en arrivant et en partant. Bewes relève également l'amour helvétique pour les chaussures rouges, assurant n'en avoir jamais vu autant dans d'autres pays.

Certaines particularités sembleront très alémaniques aux lecteurs romands. Le tableau général sonne toutefois assez juste, l'auteur adoptant un regard «mi-extérieur, mi-initié», comme le soulignent les Editions Helvetiq, basées à Lausanne.

(ats)