Migration

02 décembre 2019 18:13; Act: 02.12.2019 18:58 Print

La Suisse veut davantage aider les réfugiés en Grèce

Un renforcement de l'aide fournie à la Grèce a été proposé lundi par le secrétaire d'Etat Mario Gattiker pour soutenir le pays face à l'afflux de réfugiés.

storybild

Le secrétaire d'Etat aux migrations Mario Gattiker a annoncé lundi que la Suisse était prête à en faire davantage «dans tous les domaines» en Grèce. (Photo d'illustration)

Sur ce sujet
Une faute?

Le secrétaire d'Etat aux migrations Mario Gattiker a proposé lundi à la Grèce un renforcement de l'aide fournie par la Suisse face à l'afflux de réfugiés auquel doit faire face Athènes. Une analyse conjointe des besoins sera effectuée au début de l'année.

Mario Gattiker a rencontré le vice-ministre grec en charge de l'immigration Giorgos Koumoutsakos en marge d'une réunion des ministres européens de l'intérieur à Bruxelles. Il représentait la conseillère fédérale Karin Keller-Sutter.

Le nombre de réfugiés a particulièrement augmenté en Grèce depuis le début de l'année. Ils sont près de 500 à débarquer quotidiennement. «Il s'agit des chiffres les plus élevés depuis le début de la crise des réfugiés», a précisé Mario Gattiker. «Depuis le début de l'année, la Grèce a comptabilisé 82'000 débarquements et encore un peu plus de demandes d'asile, alors que près de 90'000 dossiers ne sont pas réglés».

Une priorité

La Suisse et l'Europe doivent considérer la Grèce comme une priorité. «Nous sommes fermement convaincus que les Etats aux frontières extérieures de l'UE, qui subissent de fortes pressions migratoires, doivent être soutenus», a ajouté le secrétaire d'Etat.

La Confédération appuie Athènes depuis 2015. Son aide concerne les procédures d'asile, ainsi que le retour et la prise en charge des mineurs non accompagnés.

Berne a également contribué à l'installation de deux centres d'hébergement et a fourni plusieurs centaines de lits et de tentes pour les îles grecques. Elle a également mis à disposition de l'aéroport d'Athènes un garde-frontière chargé d'aider les autorités locales à vérifier les documents.

Mario Gattiker a annoncé lundi à Giorgos Koumoutsakos que la Suisse était prête à en faire davantage «dans tous les domaines», avec un intérêt particulier pour le domaine des procédures d'asile. Athènes travaille actuellement à une réforme du droit d'asile qui prévoit des procédures accélérées. «La Suisse est prête à partager ses connaissances».

Aide humanitaire

Un renforcement de l'aide humanitaire est également à l'étude, a poursuivi Mario Gattiker. Il en va de même pour le soutien fourni par le Corps des gardes-frontières. Le secrétaire d'Etat a toutefois souligné que l'aide supplémentaire devait être adaptée aux «besoins manifestes» des autorités grecques.

Mario Gattiker a participé à une réunion au cours de laquelle les ministres ont notamment discuté de la réforme du droit d'asile, qui est bloquée depuis des années, du terrorisme et du renforcement des contrôles aux frontières extérieures.

(nxp/ats)