«colis suspect»

23 mars 2011 18:18; Act: 23.03.2011 19:59 Print

La Tour Eiffel évacuée quelques heures

La Tour Eiffel a été évacuée pendant quelques heures mercredi en raison de la présence d'un «colis suspect».

Sur ce sujet
Une faute?

La Tour Eiffel a été évacuée quelques heures mercredi après-midi en raison de la présence d'un «colis suspect», après une fausse alerte à la bombe.
Le colis a été découvert au pied de la Tour, a indiqué la direction de l'édifice parisien, après un coup de fil anonyme passé à 16H00 (15H00 GMT), a-t-on précisé de source policière.

L'alerte a provoqué l'évacuation de 4.000 personnes, a-t-on indiqué de même source.

Un périmètre de sécurité installé dans un rayon de 200 mètres autour du monument a été levé vers 19H15 (18H15 GMT), a constaté un journaliste de l'AFP.

De source policière, les résultats de la prospection se sont révélés «négatifs».

C'est la quatrième fois en quelques mois que la Tour Eiffel est évacuée en raison d'une fausse alerte à la bombe.

Le 26 février dernier, des appels téléphoniques anonymes étaient parvenus au ministère des Affaires étrangères notamment, signalant que des bombes allaient exploser à la Tour Eiffel et à la tour Montparnasse, ainsi qu'au théâtre du Châtelet où devait se tenir la 36e cérémonie des César du cinéma, qui récompense les talents du septième art français.

Ces lieux avaient été évacués, 1.700 personnes de la Tour Eiffel qui était restée fermée toute la soirée, 300 de la tour Montparnasse qui avait rouvert ses portes plus tard dans la soirée.


Les services de déminage dépêchés sur les deux sites n'avaient rien trouvé.

La tour Eiffel, site emblématique et l'un des plus visités de Paris, qui figure parmi d'autres en Europe sur une liste de cibles potentielles d'attentats, selon des services de renseignements occidentaux, a accueilli 6,6 millions de visiteurs en 2009, année de ses 120 ans.

(afp)