Yémen

02 janvier 2016 13:02; Act: 02.01.2016 13:07 Print

La coalition arabe annonce la fin de la trêve

Cette décision a été prise en raison des «attaques rebelles» contre le royaume saoudien.

storybild

Les rebelles chiites Houthis sont accusés de bombarder des résidents.

Sur ce sujet
Une faute?

Le cessez-le-feu entré en vigueur le 15 décembre au Yémen, mais violé quotidiennement depuis, a pris fin officiellement samedi à 14H00 (11H00 GMT), a annoncé la coalition militaire arabe qui soutient le gouvernement yéménite en lutte contre des rebelles chiites.

La trêve a cessé en raison de la poursuite des «attaques rebelles» contre le royaume saoudien, visé notamment par des tirs de missiles balistiques ces deux dernières semaines, a indiqué une déclaration de la coalition citée par l'agence officielle saoudienne SPA. «Le commandement de la coalition annonce la fin de la trêve au Yémen à partir de 14H00» (11H00 GMT) samedi, a précisé le texte.

Résidents bombardés

Outre les missiles, la coalition a fait état de tirs rebelles sur des postes frontaliers saoudiens et d'autres opérations qui ont selon elle entravé l'aide humanitaire.

Les rebelles chiites Houthis pro-iraniens ont également «continué à bombarder des résidents et ont tué et détenu des civils yéménites dans des villes sous leur contrôle», a encore affirmé la déclaration.

La coalition conduite par Ryad intervient depuis mars pour mener des frappes aériennes et des opérations terrestres contre les Houthis qui se sont emparés de larges pans du territoire, dont la capitale Sanaa. Outre l'Arabie saoudite, Bahreïn et le Maroc, d'autres pays comme les Emirats arabes unis, le Koweït, le Qatar, l'Egypte et le Soudan participent à cette coalition.

(nxp/afp)