Législatives ivoiriennes

13 décembre 2011 07:59; Act: 13.12.2011 08:02 Print

La coalition de Ouattara en tête du décompte

La coalition menée par le président Alassane Ouattara tenait la tête dans le décompte des voix des élections législatives organisées dimanche en Côte d'Ivoire, les premières depuis plus de dix ans.

storybild

Le taux de participation aux élections est relativement faible. (Photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

La coalition Ouattara a remporté 13 des 17 premiers sièges officiellement attribués par la commission électorale, lundi soir. Une large victoire semble ainsi promise au camp de Ouattara composé du Rassemblement des républicains (RDR) et du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI). Au total cinq millions d'Ivoiriens étaient appelés aux urnes pour désigner les 225 membres de l'Assemblée nationale parmi un millier de candidats.

La procédure électorale s'est globalement déroulée dans le calme bien que les formations de l'opposition proches de l'ancien président Laurent Gbagbo aient appelé au boycott.

«Nous disposerons demain d'un bien plus grand nombre de résultats. Et si nous n'avons pas terminé (les opérations de dépouillement), il est certain que mercredi au plus tard tous les résultats seront connus ainsi que la participation», a dit un responsable de la commission électorale sous le sceau de l'anonymat.

Gbagbo critique

Un porte-parole de Gbagbo, en exil au Ghana, a jugé que le faible taux de participation aux législatives du 11 décembre démontrait que Ouattara ne disposait pas du soutien de la population.

«Lorsque les gens ont le sentiment de ne pas pouvoir s'exprimer dans les urnes, ils ont tendance à descendre dans la rue», a commenté Justine Kone Katinan joint au téléphone par Reuters.

«Nous ne souhaitons pas voir la guerre s'installer à nouveau en Côte d'Ivoire. Nous avons compris l'avertissement donné par le peuple», a-t-il ajouté.

Dans un communiqué, l'ambassade des Etats-Unis en Côte d'Ivoire a estimé que ces élections marquaient la fin la crise ouverte par l'élection présidentielle de novembre 2010.

(ats)