Proche-Orient

17 mai 2018 03:04; Act: 17.05.2018 11:12 Print

La crise s'amplifie entre la Turquie et Israël

Après l'ouverture de l'ambassade américaine à Jérusalem lundi, la tension est montée d'un cran entre la Turquie et Israël.

Voir le diaporama en grand »
Deux Israéliens ont été tués jeudi matin dans une attaque à l'arme à feu près d'une colonie israélienne en Cisjordanie. Deux autres personnes ont été blessées. (Jeudi 13 décembre 2018) Plusieurs Israéliens ont été blessés par balles dimanche dans une attaque près de la colonie d'Ofra, dans le nord de la Cisjordanie occupée. (9 décembre 2018) L'ambassadrice américaine à l'ONU a échoué jeudi à faire passer une résolution condamnant le mouvement islamiste Hamas. (6 décembre 2018) CNN a limogé Marc Lamont Hill, l'un de ses commentateurs qui a appelé à «libérer la Palestine de la rivière à la mer». Dans un tweet, il se défend: «je ne soutiens pas l'antisémitisme, l'assassinat de personnes juives». (Jeudi 29 novembre 2018) Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, confronté à une crise au sein de sa coalition gouvernementale, a jugé dimanche «irresponsable» d'appeler à des élections anticipées. (Dimanche 18 novembre 2018) Le ministre israélien de la Défense, Avigdor Lieberman, a annoncé sa démission et appelé à des élections anticipées. (Mercredi 14 novembre 2018) Une réunion du Conseil de sécurité de l'ONU sur Gaza a été infructueuse mardi soir. Un cessez-le-feu a été annoncé par le Hamas. (13 novembre 2018) La bande de Gaza est en proie lundi soir à une nouvelle poussée de violences. Trois Palestiniens ont été tués. (12 novembre 2018) Gaza, 12 novembre 2018. Six Palestiniens ont été tués par des tirs israéliens dans la bande de Gaza. (11 novembre 2018) Les services de sécurité israéliens ont mené dimanche matin une perquisition dans le bâtiment abritant le ministère palestinien chargé de Jérusalem. (4 novembre 2018) Le groupe radical palestinien Jihad islamique a annoncé samedi une trêve immédiate des tirs de roquettes de la bande de Gaza vers Israël à la suite d'une «médiation égyptienne». Un accord de cessez-le-feu total a été conclu. (Samedi 26 octobre 2018) Au moins dix roquettes ont été tirées depuis Gaza sur Israël vendredi, selon Tsahal. (26 octobre 2018) Le projet de démolition du village bédouin Khan al-Ahmar, à l'est de Jérusalem, a été reporté par le gouvernement. (Dimanche 21 octobre 2018) L'aviation israélienne a lancé mercredi matin des raids dans la bande de Gaza en réponse à un tir de roquette, le premier depuis des semaines en provenance du territoire palestinien en proie à des tensions grandissantes. (17 octobre 2018) Nouvelles tensions à Gaza. (17 octobre 2018) Nouvelles tensions à Gaza. (17 octobre 2018) L'Assemblée générale des Nations unies a attribué mardi aux Palestiniens de Mahmoud Abbas, ici à la tribune de l'ONU, des pouvoirs légaux supplémentaires afin qu'ils puissent exercer en 2019 la présidence du Groupe des 77. (Mercredi 17 octobre 2018) L'Australie envisage de transférer son ambassade en Israël de Tel-Aviv à Jérusalem, a annoncé le premier ministre australien Scott Morrison. (Mardi 16 octobre 2018) Aïcha Rabi et son mari ont été attaqués à coup de pierres par des colons israéliens près du Cheick-point de Zaatara à Naplouse. La femme, mère de huit enfants, n'a pas survécu à ses blessures. (13 octobre 2018) Le gouvernement palestinien ne travaillera plus avec l'envoyé spécial de l'ONU au Proche-Orient, accusant Nickolay Mladenov (photo) de sortir de son rôle en cherchant à décrocher un accord entre Israël et le mouvement islamiste Hamas. (Vendredi 12 octobre 2018) Les Palestiniens ont observé lundi une grève générale en opposition à une loi israélienne très controversée votée en juillet, définissant Israël comme «l'Etat-nation du peuple juif». (Mardi 2 octobre 2018) La Cour internationale de Justice a annoncé avoir été saisie d'une plainte des autorités palestiniennes qui contestent le transfert à Jérusalem de l'ambassade américaine. Selon elles, ce changement contrevient à la convention de Vienne de 1961 et doit être annulé. (Samedi 29 septembre 2018) Au moins sept Palestiniens sont morts et 190 autres ont été blessés vendredi dans des heurts avec l'armée israélienne à la frontière de Gaza. (Vendredi 28 septembre 2018) Lors d'une rencontre avec Benjamin Netanyahu, Donald Trump s'est déclaré favorable pour la première fois à une solution à deux Etats dans le conflit israélo-palestinien. (Mercredi 26 septembre 2018) De nouveaux affrontements entre manifestants palestiniens et soldats israéliens ont fait un mort et une dizaine de blessés lundi à la frontière de Gaza. (Lundi 24 septembre 2018) Un jeune Palestinien a été tué dimanche par des soldats israéliens le long de la frontière entre la bande de Gaza et Israël. (23 septembre 2018) Les forces israéliennes ont ouvert le feu mercredi lors d'une manifestation dans le sud de la bande de Gaza, à l'est de Rafah, tuant un adolescent palestinien, a annoncé le ministère palestinien de la santé. Au moins 182 Palestiniens ont été tués depuis le 30 mars. (Jeudi 20 septembre 2018) Les visas de la famille de l'ambassadeur de l'OLP à Washington ont été révoqués par les Etats-Unis. (Dimanche 16 septembre 2018) Sur ordre de Donald Trump, la mission palestinienne à Washington a fermé jeudi, en espérant un retour rapide. (13 septembre 2018) Le président américain Donald Trump a ordonné la suppression d'une aide de 25 millions de dollars aux hôpitaux palestiniens à Jérusalem-Est. (Dimanche 9 septembre 2018) En raison de heurts la veille, Israël a de nouveau fermé mercredi le point de passage Erez, le seul pour les Palestiniens entre la bande de Gaza sous blocus et son territoire. (5 septembre 2018) La «normalisation» de la relation entre Israël et les pays arabes permet à Benjamin Netanyahu de croire à la paix avec les Palestiniens. (Lundi 27 août 2018) Feu vert d'Israël pour la construction de 1000 logements de colons en Cisjordanie. (22 août 2018) Nouvelles manifestations sanglantes à Gaza ce vendredi 18 août 2018. Deux Palestiniens ont perdu la vie. L'ONU a salué mercredi la réouverture par Israël d'un passage vital pour Gaza. (15 août 2018) Bloquées des années par Israël, des tonnes de courrier sont enfin parvenues en Cisjordanie. (Mardi 14 août 2018) Le Premier ministre israélien a affirmé qu'Israël «ne se contentera pas de moins» qu'un cessez-le feu «total» du Hamas à Gaza. (Dimanche 12 août 2018) L'Union européenne s'inquiète des risques d'un conflit entre Gaza et Israël après la récente escalade. (Vendredi 10 août 2018) L'armée israélienne affirme avoir visé des sites «terroristes» du Hamas à Gaza après avoir reçu des tirs de roquettes. (Mercredi 8 août 2018) Les forces israéliennes ont tué par balles un Palestinien. Au moins 220 autres personnes sont été blessées vendredi lors de manifestations hebdomadaires à la limite de la bande de Gaza. (3 août 2018) Ahed Tamimi, devenue une icône de la lutte palestinienne après avoir giflé deux soldats israéliens, est sortie de prison après 8 mois passés derrière les barreaux. (Dimanche 29 juillet 2018) Une flotille internationale va tenter de briser le blocus israélien de la bande de Gaza. (Dimanche 29 juillet 2018) Un adolescent palestinien a succombé samedi à ses blessures infligées par des tirs de soldats israéliens. La mort du jeune homme La mort du jeune homme porte à trois le nombre de Palestiniens tués lors de ces protestations, après le décès d'un Palestinien de 12 ans et d'un homme de 43 ans d'une balle dans la tête tirée par l'armée israélienne. (28 juillet 2018) Après une attaque au couteau devant une banque en Cisjordanie, un Israélien a succombé à ses blessures. (Vendredi 27 juillet 2018) L'armée israélienne a bombardé la bande de Gaza en réplique à des tirs venus de l'enclave palestinienne, tuant 3 personnes. (Jeudi 26 juillet 2018) Quatre Palestiniens ont été tués à Gaza par l'armée israélienne qui bombarde intensément cette enclave. Un soldat israélien a été touché par balle par des tirs palestiniens. (Vendredi 20 juillet 2018) Le chef du Hamas, Ismail Haniya (le 3e en partant de la gauche), a apporté son soutien à une nouvelle tentative égyptienne de conciliation avec le Fatah. (Vendredi 20 juillet 2018) Dans la bande de Gaza, les raids israéliens ont frappé plusieurs cibles du Hamas, avant que ce dernier n'obtienne une trêve avec Israël (Dimanche 15 juillet 2018) L'armée israélienne a mené des raids aériens sur des cibles du Hamas, en réponse aux violentes manifestations de vendredi, au cours desquelles un soldat a été blessé et un adolescent palestinien tué. (Samedi 14 juillet 2018) L'armée israélienne a annoncé la fermeture du seul point de passage de marchandises entre Israël et la bande de Gaza. Elle a également réduit la zone de pêche, qui avait été étendue depuis le mois de mai à neuf milles nautiques (17 km) de la côte de Gaza. (Lundi 9 juillet 2018) Des affrontements entre les forces de l'ordre israéliennes et des manifestants ont eu lieu mercredi dans un village bédouin de Cisjordanie occupée dont Israël a annoncé la destruction imminente. (Mercredi 4 juillet 2018) Israël a frappé dans la nuit de mardi à mercredi 25 objectifs dans la bande de Gaza après avoir reçu des tirs de roquette. (Mercredi 20 juin 2018) Le gouvernement israélien a donné son feu vert dimanche à un texte de loi prévoyant jusqu'à dix ans de prison pour toute personne filmant, photographiant ou enregistrant des soldats. (Dimanche 17 juin 2018) L'armée israélienne a blessé samedi deux Palestiniens qui lançaient des ballons incendiaires depuis la bande de Gaza vers l'Etat hébreu. (Samedi 16 juin 2018) L'Assemblée générale de l'ONU a condamné Israël pour les violences à Gaza, tout en refusant de mettre en cause le Hamas. (Mercredi 13 juin 2018) Des milliers de personnes ont assistéaux funérailles de Razan al-Najjar, 21 ans, une secouriste palestinienne tuée par des soldats israéliens. (Samedi 2 juin 2018) Razan al-Najjar a été touchée vendredi à la poitrine à l'est de Khan Younès, dans le sud de la bande de Gaza. Les Etats-Unis ont opposé leur veto à l'ONU contre une résolution appelant à protéger les Palestiniens de Gaza et en Cisjordanie occupée. (Vendredi 1 juin 2018) Le ministre israélien chargé des Renseignements Yisrael Katz (à gauche) a démenti la conclusion d'un cessez-le-feu à Gaza pour mettre fin à la confrontation la plus sévère entre l'Etat hébreu et les groupes armés palestiniens depuis 2014. (Mercredi 30 mai 2018) Mardi a eu lieu la confrontation la plus sévère entre Israël et les groupes armés palestiniens depuis la guerre de 2014. (Mardi 29 mai 2018) Sous les auspices de l'Egypte après une journée de confrontation autour de la bande de Gaza, le Jihad islamique a annoncé mardi soir qu'un accord de cessez-le-feu a été conclu entre les mouvements palestiniens et Israël. (29 mai 2018) Des protestataires palestiniens étaient à bord d'un bateau pour dénoncer le blocus imposé par Israël à l'enclave palestinienne. Le bateau a été arraisonné par Israël sans violences. (29 mai 2018) Israël a annoncé la construction d'une digue fortifiée au nord de Gaza. La barrière «empêchera de manière efficace l'infiltration d'Israël par la mer», a déclaré le ministre de la Défense Avigdor Lieberman. (27 mai 2018) Trois Palestiniens ont été tués dimanche dans une attaque israélienne contre un poste d'observation à Gaza. (27 mai 2018) Les manifestants de Gaza sont des acteurs d'un «conflit armé», explique la Cour suprême israélienne pour justifier son refus d'interdire à Tsahal de tirer à balles réelles. Le ministre de la Défense israélien Avigdor Lieberman veut «augmenter les constructions en Judée-Samarie» nom biblique de la Cisjordanie occupée. Son objectif: 2500 logements «immédiatement». Puis 1400 autres. A l'image des ouvriers travaillant en 2017 à la construction d'une colonie à Maaleh Adumim. Les colonies rognent les territoires sur lesquels les Palestiniens souhaitent créer leur Etat ou compromettent la continuité territoriale. Le coordonnateur des Nations unies pour le Proche-Orient, Nickolay Mladenov (image d'archives) a annoncé au Conseil de sécurité l'adhésion de la Palestine à deux agences de l'ONU. (Mercredi 23 mai 2018) L'ambassadeur David Friedman a été photographié mardi, tout sourire, auprès d'une photomontage de Jérusalem qu'on lui présente. Le Dôme du Rocher et la mosquée al-Aqsa ont disparu au profit d'un Temple juif. (Mardi 22 mai 2018) L'ambassadeur américain Friedman, de confession juive, est décrié par les Palestiniens comme le défenseur de la colonisation et l'avocat ardent des intérêts israéliens. (Mardi 22 mai 2018) L'ONU a décidé d'enquêter sur les Palestiniens tués depuis lundi par l'armée israélienne à Gaza. Le Conseil des droits de l'homme de l'ONU a voté l'envoi d'une commission d'enquête internationale et indépendante. (Vendredi 18 mai 2018) Horacio Cartes, le président du Paraguay (à gauche, avec le président d'Israël, Reuven Rivlin, le 18 juillet 2016) a confirmé que l'ambassade paraguayenne allait être déplacée de Tel-Aviv à Jérusalem. (Jeudi 17 mai 2018) Selon un responsable du Hamas, la très grande majorité des 59 palestiniens morts lundi (image) lors des affrontements avec l'armée israëlienne étaient membres du mouvement islamiste. (Mercredi 16 mai 2018) 59 Palestiniens sont morts lundi (image) sous les balles israéliennes alors qu'ils manifestaient dans la bande de Gaza contre le transfert de l'ambassade américaine de Tel-Aviv à Jérusalem. (Mercredi 16 mai 2018) Un bébé palestinien est décédé après avoir inhalé du gaz lacrymogène pendant les heurts à la frontière de la bande de Gaza. (Mardi 15 mai 2018) Les soldats israéliens ont tué 55 Palestiniens durant les heurts de lundi. (Mardi 15 mai 2018) Le Conseil de sécurité de l'ONU se réunit mardi, au lendemain d'une flambée de violences à Gaza. (15 mai 2018) Le président de l'Autorité palestinienne a dénoncé un «massacre» israélien dans la bande de Gaza, après la mort de 52 Palestiniens tués par l'armée israélienne. (Lundi 14 mai 2018) En visite en Jordanie, le conseiller fédéral Ignazio Cassis s'est dit «profondément préoccupé par l'escalade de la violence au Proche-Orient et le nombre de morts». (Lundi 14 mai 2018) La fille du président américain a participé à l'inauguration de l'ambassade américaine à Jérusalem. (14 mai 2018) Des centaines de responsables américains - dont Ivanka Trump - et des responsables israéliens étaient présents à la cérémonie d'inauguration de l'ambassade américaine à Jérusalem. (14 mai 2018) Des centaines de responsables américains - dont Ivanka Trump - et des responsables israéliens étaient présents à la cérémonie d'inauguration de l'ambassade américaine à Jérusalem. (14 mai 2018) Au moins 37 Palestiniens tués à Gaza par des tirs israéliens et plus de 500 blessés, jour de l'ouverture de l'ambassade américaine à Jérusalem. (14 mai 2018) Au moins 37 Palestiniens tués à Gaza par des tirs israéliens et plus de 500 blessés, jour de l'ouverture de l'ambassade américaine à Jérusalem. (14 mai 2018) Au moins 37 Palestiniens tués à Gaza par des tirs israéliens et plus de 500 blessés, jour de l'ouverture de l'ambassade américaine à Jérusalem. (14 mai 2018) L'ambiance est très tendue à Jérusalem avant l'ouverture de l'ambassade américaine. Des heurts ont déjà éclaté. Il y aurait au moins 7 morts et près d'une trentaine de blessés. (14 mai 2018) Des dizaines de milliers d'Israéliens ont marché à Jérusalem, dans un climat de fierté nationale à la veille de l'ouverture sous très haute tension de l'ambassade des Etats-Unis. (Dimanche 13 mai 2018) Malgré le transfert de l'ambassade des Etats-Unis de Tel Aviv à Jérusalem, les responsables américains croient toujours à un accord israélo-palestinien. (Dimanche 13 mai 2018) L'ambassade américaine à tel-Aviv qui est transférée à Jérusalem, sera inaugurée lundi. (11 mai 2018) Elor Azaria a participé à une parade chez lui à Ramla où il a été accueilli en héros. (8 mai 2018) Le président américain sera représenté par John Sullivan, numéro deux de la diplomatie, et par sa fille et conseillère Ivanka Trump. (Lundi 7 mai 2018) Elor Azaria a participé à une parade chez lui à Ramla où il a été accueilli en héros. (8 mai 2018) Israël a voté une loi permettant au Premier ministre et au ministre de la Défense d'entrer en guerre sans réunir le gouvernement. (Lundi 30 avril 2018) Scène de détresse après la mort d'un jeune Palestinien de 15 ans, tué sur la frontière de la bande de Gaza. Selon l'armée israélienne, dux Palestiniens qui s'étaient infiltrés en territoire israélien à partir de la bande de Gaza ont été tués. (Samedi 28 avril 2018) Selon le chef de la majorité roumaine, Bucarest compterait transférer à son tour son ambassade en Israël à Jérusalem. (Jeudi 19 avril 2018) Une frappe israélienne a tué un Palestinien avant un rassemblement de protestation à Gaza. (Vendredi 30 mars 2018) Accusée d'avoir frappé des soldats, Ahed Tamimi écope de huit mois de prison. Elle a qualifié le tribunal militaire «d'illégitime», affirmant qu'«il n'y a pas de justice dans un système d'occupation». (Mercredi 22 mars 2018) Le président palestinien a traité l'ambassadeur américain en Israël de «fils de chien». Des propos dénoncés par la Maison Blanche. (Lundi 19 mars 2018) Donald Trump a affirmé qu'il pourrait assister à l'inauguration de l'ambassade américaine à Jérusalem en mai, insistant sur ses liens étroits avec le Premier ministre israélien Netanyahu. (Lundi 5 mars 2018) Le procès d'Ahed Tamimi s'est ouvert à huis clos devant un tribunal militaire israélien. Elle avait été arrêtée après une vidéo la montrant frapper des soldats de Tsahal. (Mardi 13 février 2018) Amis et parents d'Ahed Tamimi se pressent à l'entrée du tribunal militaire israélien d'Ofer, en Cisjordanie occupée.(Mardi 13 février 2018) Une image de la colonie de Karmei Tsur datant de 2002. Un Palestinien a poignardé mercredi un garde à l'entrée de cette colonie israélienne en Cisjordanie occupée et a été abattu. (Mercredi 7 février 2018) Une manifestation de soutien aux Palestiniens, contre la reconnaissance de Jérusalem comme capitale d'Israël, a rassemblé quelque 350 personnes, samedi, à Berne. (Samedi 3 février 2018) Le chef du Hamas, , a été placé par les Etats-Unis sur leur liste noire des «terroristes». Selon Washington, il «menace la stabilité au Moyen-Orient», et «sape le processus de paix» avec Israël. (Mercredi 31 janvier 2018) Le vice-président américain sert la main au Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu. Mike Pence a assuré que l'ambassade américaine en Israël ouvrirait à Jérusalem avant fin 2019. (22 janvier 2018) Des députés arabes ont été expulsés du parlement israélien (Knesset) à Jérusalem lors de la visite du vice-président américain Mike Pence en Israël. (22 janvier 2018) Mike Pence a été reçu par le roi en Jordanie. Le roi Abdallah II: «Jérusalem est cruciale pour les musulmans et les chrétiens, comme elle l'est pour les juifs.» (21 janvier 2018) , devenue pour les Palestiniens une icône de l'engagement contre l'occupation israélienne, devra rester en prison jusqu'à la tenue de son procès, ce qui pourrait durer plusieurs mois. (Mercredi 17 janvier 2018) Un organe clé de l'OLP a voté en faveur de la suspension de la reconnaissance d'Israël, une mesure qui remettrait en cause l'un des principes fondateurs de l'effort de paix déjà très mal en point avec les Israéliens. (Lundi 15 janvier 2018) Mahmoud Abbas a déclaré lors d'un meeting à Ramallah que Israël a enterré les accords d'Oslo. (Dimanche 14 janvier 2018) Cousine de Ahed Tamimi, Nour Tamimi (au centre) a été relâchée d'une prison militaire israélienne en Cisjordanie occupée. (Vendredi 5 janvier 2018) Dans un tweet, Donald Trump a menacé de couper l'aide financière des États-Unis aux Palestiniens, évoquant leur manque d'appétit pour les négociations de paix que la Maison Blanche veut relancer. (Mardi 3 janvier 2017) «Nous payons les Palestiniens DES CENTAINES DE MILLIONS DE DOLLARS par an sans reconnaissance ou respect» de leur part, a tweeté Donald Trump Le Parlement israélien a adopté une loi qui vise à compliquer un éventuel partage de Jérusalem. Toute cession aux Palestiniens de certaines zones devrait être approuvée par deux-tiers des députés. (Mardi 2 janvier 2017) Un Palestinien de 20 ans est décédé dans la bande de Gaza après avoir été blessé vendredi lors de heurts avec les forces israéliennes. (Samedi 30 décembre 2017) Ahed Tamimi, 16 ans, comparait devant un tribunal militaire. Sa garde à vue s été prolongée. Elle avait frappé deux soldats israéliens pour protester contre l'occupation. (Jeudi 28 décembre 2017) Ahed is only a teenager, but has repeatedly been at the centre of the seemingly endless propaganda war between Israelis and Palestinians, with a video of her slapping soldiers the latest example. / AFP PHOTO / Ahmad GHARABLI On voit ici Ahed Tamimi en novembre 2012 lors d'une manifestation contre la confiscation de terres palestiniennes en Cisjordanie près du village de Nabi Saleh près der Ramallah. Israël va nommer la future station de train située près du mur des Lamentations, à Jérusalem, «Donald John Trump». Mercredi 27 décembre 2017) Le président du Guatemala Jimmy Morales a annoncé que l'ambassade de son pays en Israël allait être déplacée de Tel Aviv à Jérusalem, comme les Etats-Unis l'avaient aussi annoncé début décembre. (Lundi 25 décembre 2017) L'Assemblées des Nations unies à New York a condamné jeudi à une large majorité la décision américaine de reconnaître Jérusalem comme capitale d'Israël. (Jeudi 21 décembre 2017) Donald Trump a mis en garde les pays qui seraient tenter jeudi de voter à l'ONU une résolution condamnant la reconnaissance par Washington de Jérusalem comme capitale d'Israël. Il a menacé de couper des financements. (Mercredi 20 décembre 2017) Quatre nouveaux Palestiniens ont été tués lors de la journée de mobilisation du 15 décembre 2017. (samedi 16 décembre 2017) L'armée israélienne a frappé, lundi 11 décembre des positions du Hamas dans la bande de Gaza, en riposte au tir de deux roquettes en provenance de l'enclave palestinienne. La journée était toujours marquée par des manifs contre le choix américain de Jerusalem pour capitale. (Image - lundi 11 décembre 2017) Cinq jours après la décision controversée des Etats-Unis, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu rencontre les ministres des Affaires étrangères de l'Union européenne. Ces derniers vont une nouvelle fois l'appeler à «reprendre des négociations significatives». (Lundi 11 décembre 2017) Les rassemblements ont continué dimanche dans le monde musulman, ici au Liban devant l'ambassade américaine. (Dimanche 10 décembre 2017) Après 3 jours de violences meurtrières, le Fatah a appelé à poursuivre les manifestations contre la décision des USA de reconnaître Jérusalem comme capitale d'Israël. (Samedi 9 décembre 2017) La Ligue arabe s'est réunie au Caire. Des appels à faire de même avec la Palestine et Jérusalem-Est ainsi que des sanctions contre Washington ont été lancés. (Samedi 9 décembre 2017) Une parente du Palestinien de 30 ans tué la veille. (samedi 9 décembre 2017) Un Palestinien proteste contre la décision de Donald Trump. (Gaza, 8 décembre 2017) Des forces de sécurité israéliennes ont tiré des gaz lacrymogènes contre des manifestants palestiniens. (Ramallah, 8 décembre 2017) Un manifestant blessé à Gaza. Un autre Palestinien a été tué par des tirs de l'armée israélienne. Il participait à des manifestations contre la reconnaissance par les Etats-Unis de Jérusalem comme capitale d'Israël. (Vendredi 8 décembre 2017) L'homme de 30 ans a été tué à l'est de Khan Younès alors qu'il protestait près de la barrière de sécurité fermant hermétiquement les frontières d'Israël avec la bande de Gaza. Il est le premier Palestinien tué au cours des manifestations contre la décision américaine annoncée mercredi. Un vieil homme semble interpeller une militaire israélienne, près de la porte de Damas, entre les quartiers chrétien et musulman de Jérusalem. (Vendredi 8 décembre 2017) Une arrestation Les effectifs policiers ont été augmentés mais ne sont néanmoins pas à leur maximum. (vendredi 8 décembre 2017) Israeli forces disperse Palestinian protestors outside Damascus Gate in Jerusalem's Old City on December 7, 2017. US President Donald Trump's recognition of Jerusalem as Israel's capital sparked a Palestinian general strike and a call for a new intifada as fears grew of fresh bloodshed in the region. / AFP PHOTO / Ahmad GHARABLI Au surlendemain de la décision de Donald Trump, il est à craindre que le jour de prière ne se déroule sous haute tension. (vendredi 8 décembre 2017) Israeli forces detain a Palestinian man in Jerusalem's Old City on December 8, 2017. Des centaines de manifestants ont manifesté mercredi à Istanbul contre la décision de Donald Trump. (Mercredi 6 décembre 2017) Par sa décision, Donald Trump a confirmé les craintes des pays arabes et d'une grande partie de la communauté internationale, inquiète d'une flambée de violences. (Mercredi 6 décembre 2017) Même avant l'annonce officielle de la décision du président américain, la rue palestinienne avait exprimé son mécontentement. (Mercredi 6 décembre 2017) La municipalité israélienne de Jérusalem a projeté une vaste bannière étoilée à côté du drapeau à l'étoile de David sur les murs de la Vieille ville pour célébrer la décision du président américain. (Mercredi 6 décembre 2017) La décision de M. Trump «ne change rien à la réalité de Jérusalem... ville palestinienne arabe chrétienne et musulmane», a déclaré le président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas. Le mouvement islamiste Hamas a appelé à un nouveau soulèvement populaire palestinien après la décision de Donald Trump de reconnaître Jérusalem comme la capitale d'Israël. (jeudi 7 décembre 2017)

Sur ce sujet
Une faute?

L'ambassadeur d'Israël en Turquie a quitté ce pays jeudi après avoir été sommé de partir provisoirement par Ankara qui s'écharpe à coups d'invectives et de sanctions diplomatiques avec l'Etat hébreu depuis le bain de sang à Gaza lundi.

Quelques 60 Palestiniens sont morts lundi sous les balles israéliennes alors qu'ils manifestaient dans la bande de Gaza contre le transfert de l'ambassade américaine de Tel-Aviv à Jérusalem. Il s'agit de la journée la plus meurtrière du conflit israélo-palestinien depuis 2014.

L'ambassadeur Eitan Naeh a pris un avion pour Tel-Aviv à l'aéroport d'Istanbul où son départ a été filmé par des médias turcs. On le voit tirant une petite valise ou franchissant un portique de sécurité électrique comme n'importe quel autre passager.

Trudeau demande une «enquête indépendante»

Le ministère israélien des Affaires étrangères a convoqué le chargé d'affaires turc en Israël pour protester contre le «traitement inapproprié» dont a été victime selon lui l'ambassadeur à l'aéroport à Istanbul. Dans un communiqué, le ministère explique que M. Naeh a été soumis à «un contrôle de sécurité draconien en présence de médias turcs convoqués à l'avance».

Au moment où M. Naeh quittait le pays, le ministère turc des Affaires étrangères annonçait avoir également demandé au consul général d'Israël à Istanbul de partir provisoirement, au lendemain d'une mesure similaire prise par Israël à l'encontre du consul général turc à Jérusalem.

Les violences à Gaza lundi ont coïncidé avec l'inauguration controversée à Jérusalem de la nouvelle ambassade américaine, démarche qui a rompu avec des décennies de consensus international. Israël a justifié l'usage de la force contre les manifestants palestiniens par la nécessité de défendre ses frontières, que les manifestants tentaient de forcer. Le Premier ministre canadien Justin Trudeau a réclamé mercredi une «enquête indépendante» à Gaza, dénonçant «l'emploi présumé d'une force excessive et de munitions réelles».

Erdogan parle de «génocide»

Le président turc Recep Tayyip Erdogan, issu de la mouvance islamo-conservatrice, a accusé Israël de «génocide». Il a aussi estimé que le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu était à la tête d'un «Etat d'apartheid» et avait du «sang» de Palestiniens sur les mains. M. Netanyahu a de son côté affirmé qu'il n'avait pas de «leçons de morale» à recevoir du chef de l'Etat turc : «il ne fait aucun doute qu'il comprend parfaitement le terrorisme et les massacres», a-t-il déclaré dans un communiqué.

Cette montée des tensions risque de saborder la fragile normalisation de leurs relations que ces deux pays ont entamée en 2016 après une grave crise diplomatique déclenchée par un raid israélien contre un navire d'une ONG turque se dirigeant vers la bande de Gaza en 2010. Mercredi, Recep Tayyip Erdogan a condamné ce qu'il considère être un silence de la communauté internationale face à la «tyrannie israélienne».

Un rassemblement de soutien aux Palestiniens prévu vendredi

«Si le silence persiste face à la tyrannie israélienne, le monde va s'enfoncer rapidement dans un chaos où les bandits feront la loi», a lancé le président turc lors d'un dîner de rupture du jeûne à Ankara. Pour lui, les violences de Gaza ont révélé que «les Nations unies se sont désagrégées». M. Erdogan, un ardent défenseur de la cause palestinienne, doit présider vendredi à Istanbul un sommet de l'Organisation de la coopération islamique (OCI), dont il espère «un message très fort au monde» après le carnage de Gaza.

M. Erdogan s'est entretenu au téléphone avec plusieurs dirigeants arabes, dont le roi Salmane d'Arabie et le roi Abdallah de Jordanie, et avec le président iranien Hassan Rohani mais le niveau de participation à la réunion, qualifiée de «sommet» par Ankara, n'est pas encore connu. Un rassemblement de soutien aux Palestiniens, qui s'annonce imposant, doit aussi se dérouler vendredi à Istanbul, à l'appel de M. Erdogan, sous le slogan «Halte à l'oppression !».

(nxp/afp)