Étude

13 novembre 2019 21:48; Act: 14.11.2019 09:28 Print

La décoiffante vérité sur les pigeons estropiés

En ville, il n'est pas rare de croiser des volatiles à qui il manque un ou plusieurs doigts. Des chercheurs en expliquent la raison.

storybild

Selon l'étude, les hommes sont en grande partie responsables des mutilations des pigeons. (Photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Quand vous croisez un pigeon des villes avec des doigts en moins, vous imaginez peut-être avec dégoût qu'il est malade. Il est en fait victime de nos cheveux et autres déchets qui traînent dans les rues, selon une étude.

Légende urbaine

Dans de nombreuses grandes villes, les pigeons sont légion et beaucoup d'entre eux sont estropiés, amputés d'un ou plusieurs doigts, ou avec juste un moignon à la place d'une patte. Une idée reçue veut que ces difformités soient liées à des maladies qui rongent leurs doigts, contribuant ainsi à leur mauvaise réputation.

Mais ce n'est qu'une légende urbaine, assure une étude publiée cette semaine dans la revue «Biological Conservation». Une équipe de chercheurs français du Muséum national d'histoire naturelle et de l'université Lyon 1 a passé au crible des centaines de ces volatiles sur 46 sites à Paris.

Résultat: selon eux, les hommes sont responsables, au moins en partie, de ces mutilations: plus le quartier est pollué (pollution de l'air, bruit...) et plus il est densément peuplé, plus les pigeons sont estropiés.

Garrots

Encore plus frappant, ces oiseaux sont plus fréquemment mutilés dans les quartiers où les coiffeurs, qui jettent les cheveux coupés dans les mêmes poubelles où viennent se nourrir les volatiles, sont nombreux.

La raison est mécanique. «Lorsque les pigeons marchent au sol, des cheveux ou des fils s'enroulent autour de leurs extrémités et finissent par faire un garrot sur le doigt qui se nécrose et tombe», explique le Muséum. Une meilleure gestion de nos déchets pourrait «limiter les souffrances imposées à la faune des villes».

Les chercheurs notent ainsi que les pigeons souvent considérés comme une nuisance sont une sorte de marqueur de l'état de la pollution de l'environnement urbain. «La surveillance de la pollution urbaine dans les grandes villes peut s'appuyer sur les plumes des pigeons par exemple pour les traces de métaux, mais peut aussi compter sur leurs doigts»...

(nxp/ats)

Les commentaires les plus populaires

  • Pie Catchou le 13.11.2019 22:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pas nouveau

    Ça fait bien 10 ans (si ce n'est pas plus) qu'on sait qu'ils perdent leur doigts comme ça. Pourquoi vous n'en avez pas fait un article avant ? Si jamais ils se les coincent aussi dans les languettes des canettes coca et autres alors évitez de jeter par terre.

  • Patalo le 13.11.2019 22:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tristes volatiles

    Malheureusement personne n'en a rien à faire de ces pauvres oiseaux, ils ont encore moins de considération que les rats j'ai l'impression alors même avec cet article, je doute que des gens veuillent vraiment arrêter de jeter leur déchets partout par terre.

  • Telma L le 13.11.2019 22:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    J'aime tous les oiseaux

    Pauvres oiseaux ... encore et toujours le monde animal qui subit et souffre à cause de l'humain...

Les derniers commentaires

  • Jean Luc le 14.11.2019 14:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    maltraitance

    Ces citadins, ça veut toujours donner des leçons aux éleveurs et c'est pas foutu de préserver leurs oiseaux.

  • Heliopolis le 14.11.2019 10:23 Report dénoncer ce commentaire

    Pigeons salariés Suisses minables

    Les pigeons d entreprises ouvriés salariés et tout ceux qui ont travaillé, 100 h par semaine de 7 a 9 jours de suite , de jour comme de nuit, avec 1 dimanche par mois, pas de vacances et qui ont vu en 10 ans leurs rentes complétes supprimées par les baisses de salaires, 20 000 salariés touchés ou j ai exercé, monopole, ils sont des millions en Suisse et personne ne bouge, travailler en sachant qu ils devront quitter le pays vu leur future rente minable, comparé aux nombres d heures qu ils ont effectués jusqu au but final, l épuisement professionnel , au suivant ...

  • Zorro le 14.11.2019 09:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Info à moitié

    Dommage que leur article ne parle pas des maladies que ces volatiles apportent aux personnes comme l'asthme, allergies etc afin d'être informée correctement

    • pigeons que dalle le 16.11.2019 20:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Zorro

      les allergies TOUTES de l'état poreux de votre intestins. Mais évidemment, il est tellement plus facile de manger des cochonneries qui détruisent votre organisme et accuser ensuite les oiseaux, chats, chiens, chevaux etc. d'être responsable de vos allergies... l'ignorance et ce manque d'intérêt pour se documenter me fait vraiment perdre espoir en l'humain

  • Vaillant le 14.11.2019 06:04 Report dénoncer ce commentaire

    Amputer

    Nous on est aussi des pigeons et les politiciens nous estropient le porte monnaie.

  • jek hill le 14.11.2019 05:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pauvre monde

    Les pigeons ont le droit de vivre comme tout le monde. Mais il n y a plus aucun respect de la vie en général. Jusqu au jour où!!!