Egypte

26 janvier 2015 14:49; Act: 26.01.2015 17:43 Print

La dernière étreinte d'une militante bouleverse le web

Shaïmaa al-Sabbagh fait partie des 13 manifestants tués ce week-end au Caire. Un photographe a capté l'instant où la jeune femme vient d'être touchée.

storybild

La jeune femme de 31 ans vient d'être touchée. Quelques instants après, elle s'écroulera au sol. (Photo: Reuters)

Sur ce sujet
Une faute?

Le quatrième anniversaire de la révolte qui chassa Hosni Moubarak du pouvoir a été marqué ce week-end par les violences les plus meurtrières depuis des mois. Quinze personnes ont été tuées lors de heurts entre manifestants et policiers, au Caire. Treize militants ont été tués dans des affrontements avec la police à travers la capitale égyptienne.

Parmi les victimes se trouvait Shaïmaa al-Sabbagh, venue d'Alexandrie pour donner de la voix. La jeune femme a été touchée par une balle pendant le défilé par des tirs de chevrotine. A cet instant précis, un photographe de l'agence Reuters l'a immortalisée. L'image de la jeune femme de 31 ans, le visage incrédule et ensanglanté, soutenue par un homme effondré (son mari, selon certains médias), a été prise peu avant qu'elle meure.

Le cliché, d'une force indescriptible, a été partagé en masse sur Twitter, relève le Huffington Post. D'autres photos montrent la jeune femme à terre. Sous le hashtag #Shaimaa al-Sabbagh, les internautes font part de leur tristesse et de leur indignation. Les manifestants affirment que c'est la police qui est à l'origine des tirs de chevrotine. Le ministère de l'Intérieur, lui, dément formellement.



(joc/afp)