Turquie

25 juin 2015 16:04; Act: 25.06.2015 18:07 Print

La folie des grandeurs d'Erdogan a encore frappé

Déjà critiqué pour le coût exorbitant de sa résidence officielle, le président turc est encore accusé d'extravagance. Une énorme table dressée en son palais en est cause.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

La polémique a débuté lundi, lorsque la présidence turque a diffusé des images de l'iftar, le repas quotidien de rupture du jeûne, offert par le chef de l'Etat aux pontes de la plus haute autorité musulmane du pays (Diyanet). M. Erdogan y est montré trônant autour d'une table ronde gigantesque, de la taille d'un terrain de squash.

Déjà à la pointe du combat contre le gigantisme du palais présidentiel, la Chambre des architectes d'Ankara a sauté sur l'occasion pour évaluer le prix de la fameuse table, de ses chaises et ornements : un million de livres turques (335'000 euros).

La réplique du président, piqué au vif, ne s'est pas fait attendre. «Tous ces chiffres sont faux et mensongers et relèvent de la calomnie pure et simple», a assuré M. Erdogan lors d'un discours mercredi soir, avant de menacer les auteurs de cette estimation des foudres de la justice.

Les réseaux sociaux se sont emparés de l'affaire pour railler le chef de l'Etat et lui suggérer, photos-montage à l'appui, d'occuper l'espace vide laissé au milieu de la table par une piste de lutte traditionnelle turque ou une énorme pizza.

Un héritage de ses prédécesseurs

La présidence a même pris la peine de diffuser une vidéo d'une minute révélant les dessous du meuble en cause, en fait composé de plusieurs tables de dimension plus classique dissimulées sous une immense nappe blanche.

Et pour parfaire sa défense, M. Erdogan a affirmé que ces tables étaient un héritage du président Süleyman Demirel (1993-2000) et que les chaises qui l'entouraient avaient été achetées par son prédécesseur Abdullah Gül.

Inauguré à l'automne, le nouveau palais présidentiel d'Ankara compte un millier de pièces réparties sur 200'000 m2 et a coûté 490 millions d'euros. L'opposition en a fait un symbole de la folie des grandeurs et de la dérive autoritaire qu'elle reproche au chef de l'Etat.

(afp)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Fab le 25.06.2015 16:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pas mal...

    '... Inauguré à l'automne, le nouveau palais présidentiel d'Ankara compte un millier de pièces réparties sur 200'000 m2 et a coûté 490 millions d'euros.' C'est vrai qu'il n'y a personne qui crève la faim dans ce beau pays... Ça laisse songeur !

  • Titre le 25.06.2015 16:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    incompris

    Le titre de votre article n'a juste rien à voir avec l'article. " La folie des grandeurs " alors qu'on y apprend que ce sont de simples tables mises bout à bout ...

  • rien à le 25.06.2015 16:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    fiche

    Qui s'en fout?

Les derniers commentaires

  • Aubin A. le 26.06.2015 17:58 Report dénoncer ce commentaire

    Journalistes de merde à 99%

    Bravo Mr Erdogan l'homme de coeur 3 Vive les Turcs et la Turquie :)

  • Vlad le 26.06.2015 01:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ignorant

    Et non il n y a personne qui meur de fin en Turquie. La Turquie est un pays riche, il y a plus de milliardaires turcs que français ou suisse.

  • gerardo le 25.06.2015 21:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    islamo-facho

    le jour il sera renversé, ça sera aussi la fin de l'état islamique.

  • tkt mem pa le 25.06.2015 21:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    bawé mon ami

    J'aurais fais pareille voir plus grand

  • vulgaire,moche...et méchant! le 25.06.2015 20:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    garde ton fric

    y en a quand même qui savent pas quoi faire de leur fric...!et dire qu'il y a des sans abri dans chaque pays...pfff,ça fait pas envie des gens qui exposent leur fric...ça fait juste pitié!