Bruxelles

30 novembre 2018 17:15; Act: 01.12.2018 08:25 Print

La manif des «gilets jaunes» belges dégénère

Des incidents ont marqué vendredi, une manifestation d'environ trois cents «gilets jaunes» belges à Bruxelles.

Sur ce sujet
Une faute?

Deux véhicules de police ont été incendiés lors d'incidents vendredi à la fin d'une manifestation d'environ 300 «gilets jaunes» à Bruxelles, le premier rassemblement organisé dans la capitale belge par le mouvement de protestation. Les deux véhicules ont été brûlés en pleine rue en début d'après-midi. Selon une lectrice présente sur place, un cocktail Molotov a été utilisé.

Auparavant, vers 13h30, la police avait fait usage de canons à eau pour disperser des manifestants qui lançaient des projectiles. Selon une porte-parole de la police de Bruxelles, les manifestants ont notamment jeté «des boules de billard et des pavés» pendant la manifestation.

Une soixantaine de personnes ont été interpellées parce qu'elles transportaient des objets interdits, comme des cutters, des fumigènes ou des bombes lacrymogènes. Les premières arrestations ont eu lieu dès la matinée, au moment où des petits groupes convergeaient vers le principal point de rassemblement.

«Violences incompréhensibles à l'égard de la police qui fait chaque jour de son mieux pour protéger les citoyens et la société. Scandaleux», a protesté le ministre belge de l'Intérieur Jan Jambon sur Twitter.


La manifestation a commencé vers 10h30 au carrefour Arts-Loi, non loin des institutions européennes et des bureaux du Premier ministre, où la police a rapidement recensé une centaine de «gilets jaunes».

Le cortège a ensuite progressivement grossi, parcourant les rues du centre en tentant à plusieurs reprises de se rapprocher des bâtiments officiels défendus par des cordons de police. «Le peuple c'est nous, Charles Michel, t'es fini», scandaient certains manifestants à l'adresse du Premier ministre libéral.

Première manif dans la capitale

Les «gilets jaunes», qui portent ces vestes fluorescentes que chaque automobiliste est obligé de détenir dans sa voiture afin de le rendre visible en cas d'accident, sont revenus vers 13h30 non loin du carrefour de départ et c'est à ce moment que les échauffourées ont éclaté.

Lancé il y a deux semaines en France pour protester contre la baisse du pouvoir d'achat et l'augmentation de la fiscalité sur les carburants, le mouvement des «gilets jaunes» avait essaimé en Wallonie, mais pas encore en Flandre, ni dans la capitale. Il s'agit de la première manifestation appelée à Bruxelles, via les réseaux sociaux, sans meneur revendiqué.

Lundi, un YouTubeur belge, Gary Ducran, avait décidé d'annuler un rassemblement autorisé par la ville pour vendredi. Il avait invoqué «un cahier des charges trop important» imposé par la police, et un service d'ordre selon lui impossible à constituer comme demandé. En Wallonie, les «gilets jaunes» ont plusieurs fois été débordés par des casseurs la semaine dernière et la police a procédé à des arrestations par dizaines.

(20 minutes/afp)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Maxime le 30.11.2018 17:27 Report dénoncer ce commentaire

    MADE IN BELGIUM

    Nos amis Belges ne font pas que du chocolat et des frites......Le pays voit naître des Djhadiste de cités et des manifestants violants.

  • L'abbé Résina le 30.11.2018 17:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Crac boum !

    En France c'est les boules de pétanque, en Belgique les boules de billard. Aie aie aie, ça pourrait faire des plus gros dégâts en Suisse... Avec les pierres de curling ! LOL

  • Laurent A. le 30.11.2018 17:57 Report dénoncer ce commentaire

    le peuple aura le dernier mot

    Le fossé se creuse entre les élites qui ont toujours plus et le peuple toujours moins, piqure de rappel aux différents gouvernement... la révolution risque de commencer

Les derniers commentaires

  • Jerry le 01.12.2018 09:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    A qui la faute

    De la répression des manifestations non-violentes naissent les manifestations violentes

    • Drzz le 01.12.2018 13:05 Report dénoncer ce commentaire

      Ben voyon

      Ça c'est typiquement des raisonnements de gauchistes pour donner des circonstances atténuantes aux violences en inversant l'ordre des choses

  • Défaitisme le 01.12.2018 08:30 Report dénoncer ce commentaire

    Tuer les conflits dans loeuf

    Maintenant vous savez pourquoi notre gouvernement avait tellement peur de lautodétermination. De toute façon, dans la constitution de base, il est mentionné que les conflits entre confédérés sont traités par un juge confédéré. Mais comme nous avons terriblement peur de notre gouvernement, nous le laissons détruire tous nos droits.

    • Drzz le 01.12.2018 13:07 Report dénoncer ce commentaire

      Faut pas tout mélanger

      Je ne vois pas trop le rapport entre le vote sur l'auto détermination et le droit de manifester

    • Votez Jaune le 01.12.2018 13:51 Report dénoncer ce commentaire

      Différentes démocraties

      Défendre ses droits, essayer de manifester comme les gilets jaune mais en Suisse....

  • Rachid Porc le 01.12.2018 03:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tout est bon dans le cochon

    Leur ministre s appelle Jan Jambon. Rien à ajouter.

    • Chouilla le 01.12.2018 08:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Rachid Porc

      C'est sérieux ?!

  • sylstem le 30.11.2018 23:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    les suisses, le bon exemple.

    La France veut que son peuple se comporte comme le peuple Suisse, tu te la coincé et tu payes.

    • Jean Delacroix le 01.12.2018 06:45 Report dénoncer ce commentaire

      ca sent pire

      la Suisse n'est pas parfaite, mais ailleurs c'est pire

    • L'apache le 01.12.2018 07:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Jean Delacroix

      Bravo

  • Oligator74 le 30.11.2018 23:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le début de la fin

    Tiens, tiens tiens serait-ce enfin la fin de cette dictature de l UE?

    • Rakim le 01.12.2018 06:34 Report dénoncer ce commentaire

      Nom

      Pas du tout...ce n est que le debut.. et ces evenement de violence font parti integrante du processus..tt comme la guerre a venir..crer le chao pour ensuite amener un monde nouveau.. totalitaire..dans lequel un petit nombre regnera sur une humanité robotisé.