France - Gard

03 février 2011 09:38; Act: 03.02.2011 11:18 Print

La manifestation champêtre dégénère

Une vidéo datant de fin janvier qui montre un gendarme faisant usage de gaz lacrymogène contre des manifestants apparemment inoffensifs circule sur internet et sème l'émoi dans la gendarmerie.

A 1"42s, un gendarme utilise sa bombe lacrymogène contre des manifestants pacifiques.

Une faute?

Sur une vidéo disponible sur Youtube, un commandant de la gendarmerie française gaze des manifestants, dont des personnes âgées et des élus, apparemment pacifistes. Ceux-ci avaient, le 21 janvier dernier en gare d'Anduze, bloqué, par un sit-in sur les voies, un train touristique régional afin de protester contre une réorganisation locale de communes.

La manifestation a ensuite quelque peu dégénéré et on voit sur la vidéo amateur, qui a été vue et chargée à plusieurs reprises sur Dailymotion et Youtube, des coups de matraque portés contre les manifestants par d'autres gendarmes.

Cela a suscité des protestations d'élus locaux contre ces «violences», a-t-on appris mercredi, et l'AFP a constaté sur des blogs et sites de gendarmes - tenus en tant que militaires à un strict devoir de réserve -, qu'elle sème l'émoi parmi les gendarmes.

De source proche de la DGGN, on a précisé à l'AFP que cette vidéo était «sans aucun doute parcellaire» et que la «manifestation n'était pas aussi pacifiste qu'on veut bien le dire ou le montrer».

La direction générale de la gendarmerie nationale (DGGN) a indiqué mercredi à l'AFP n'avoir «aucun commentaire à faire pour l'instant» sur cette vidéo. Elle a précisé que mercredi il n'y avait pas d'enquête disciplinaire engagée contre ce gradé.

(afp)