Nigeria

15 juillet 2014 14:36; Act: 15.07.2014 14:41 Print

La police a arrêté un des «bouchers» de Boko Haram

L'un des membres de Boko Haram a été interpellé par la police nigériane.

Une faute?

La police nigériane a annoncé mardi avoir arrêté un des commandants de Boko Haram, surnommé le «boucher en chef», au cours d'une opération contre un des camps du groupe islamiste armé dans le Nord-Est.

Mohammed Zakari, âgé de 30 ans, a été arrêté samedi «suite à un assaut majeur des forces de l'ordre contre les activités du groupe» dans la forêt de Balmo, dans l'Etat de Bauchi, dit le communiqué de la police.

M. Zakari a participé «au massacre récent de sept personnes, dont des femmes et des enfants» précise le communiqué.

10'000 morts en cinq ans

Selon la police, la forêt de Balmo est une des nombreuses bases opérationnelles d'où le groupe extrémiste mène ses attaques sanglantes dans le Nord-Est. Les violences islamistes ont fait plus de 10'000 morts au Nigeria en cinq ans. L'Etat de Bauchi est un de ceux qui a été le plus durement touché par l'insurrection.

M. Zakari n'est pas connu comme étant un des leaders islamistes au Nigeria, mais Boko Haram est un groupe très fracturé, avec des cellules autonomes, qui ont sûrement leurs propres chefs.

Boko Haram, qui revendique la création d'un Etat islamique dans le nord du Nigeria, majoritairement musulman, est dirigé par Abubakar Shekau, considéré comme un terroriste à l'échelle mondiale par les Etats-Unis.

(afp)