Grande-Bretagne

09 mai 2012 16:03; Act: 09.05.2012 16:03 Print

La police maîtrise un malade au Taser

Des agents ont eu recours au pistolet électrique pour venir à bout d'un homme souffrant d'Alzheimer qui refusait des soins. L'incident suscite l'indignation.

storybild

La police est critiquée pour avoir utilisé le pistolet électrique contre une personne démente. (Photo: Keystone)

Une faute?

Les forces de l'ordre britannique sont sous le feu de la critique pour avoir utilisé le Taser contre un malade d'Alzheimer début mars.

L'incident est survenu alors que trois policiers venaient en aide à un médecin. Ce dernier souhaitait emmener un paysan de 59 ans à l'hôpital. Mais l'homme, souffrant de démence, avait «violemment résisté». L'un des trois agents avait tiré alors que le malade tentait de prendre la fuite.

Un geste jugé traumatisant

L'événement a provoqué une vague d'émotion dans le monde de la santé mentale en Grande-Bretagne. Mercredi dans les colonnes du quotidien «The Daily Mirror», une association de défense des malades d'Alzheimer juge «alarmant» que des policiers aient eu recours au pistolet électrique contre une personne démente, et donc particulièrement vulnérable.

«L'expérience a dû être traumatisante pour l'homme concerné», souligne Sarah Moody, directrice de l'«Alzheimer's Society». «Cet incident montre que la société méconnaît la démence et les moyens d'aider les personnes qui souffrent de cette affection dévastatrice», ajoute-t-elle.

La police se dit «attristée» par l'incident, tout en rappelant que «les agents sont confrontés quotidiennement à des situations très difficiles».

(spi)